Angola: La Namibie appelle au renforcement de la coopération avec le pays

Cuito (Angola) — La Namibie et l'Angola ont besoin de fortifier davantage la coopération, en vue de relancer l'économie des deux pays.

Selon l'ambassadeur namibien en Angola, en cette phase, les deux parties ont besoin de renouveler les relations économiques pour le bien-être des deux peuples.

Patrick Nandongo, qui s'exprimait à Cuito, chef-lieu de la province de Bié, au sortir d'une rencontre de courtoisie avec le gouverneur local, a souligné qu'après le rétablissement d'une paix effective dans les deux pays, il était donc temps pour Luanda et Windhoek de s'engager dans les relations économiques.

Selon le diplomate, les relations économiques permettraient de créer des nouveaux postes d'emploi et d'assurer un développement durable.

Appelant le gouvernement de Luanda à améliorer davantage la réfection des routes, l'ambassadeur a dit que les voies de communication faciliteraient le déplacement des hommes d'affaires étrangers, notamment namibiens, pour investir "avec succès" en Angola, en particulier dans la province de Bié.

De son côté, le gouverneur a déclaré que Bié, province dont 60 pour cent du territoire est arable, était ouverte à l'investissement national et étranger, notamment dans le secteur de l'agriculture.

A ce sujet, Pereira Alfredo, soulignant que le gouvernement angolais mettait en place des politiques d'attraction d'investissement privé, a fait savoir que des nouvelles Lois sur la migration étrangère, la concurrence loyale et l'investissement privé avaient déjà été adoptées en vue de créer un climat d'affaires favorable.

Essentiellement agricole, Bié, province plane située au centre du pays, est peuplée actuellement de 455.255 habitants.

En pleine reconstruction, elle est l'une des 18 provinces du pays les plus secouées par la guerre fratricide qui a déchiré l'Angola par le passé, soit de 1975 à 2002.

Lusophone, l'Angola partage, au sud de son territoire, une frontière commune avec la Namibie, anglophone, dont la longueur est de 1.376 km.

Depuis 2007, la circulation des citoyens des deux pays, au niveau de la frontière, est pratiquement libre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.