Sénégal: Refus d'admission d'élevés voilées à l'ISJA - Me Djibril War propose la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire

12 Septembre 2019

Interpellé par le Khalife général des Tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour, sur la mesure d'interdiction du port de voile de l'Institution Sainte Jeanne d'Arc (ISJA) de Dakar, le député Me Djibril War a proposé la mise sur pied d'une Commission d'enquête parlementaire sur le refus de l'admission d'élèves voilées au saint de cet établissement d'enseignement privé, en application de son Règlement intérieur. Ce qui permettra, fait savoir le député, de tirer les véritables motivations des deux parties antagonistes, après leur audition.

Pour lui, «cette affaire oppose non les filles qui sont toutes mineures, mais plutôt leurs parents qui exercent sur ces dernières l'autorité parentale, à l'administration de l'établissement».

Non sans inviter les acteurs à la sérénité au regard des passions inquiétantes que suscite cette polémique qui menace même la cohésion sociale entre les deux communautés sœurs musulmanes et chrétiennes depuis des siècles.

Qui plus est, l'ancien président de la Commission des lois et des Droits humains à l'Assemblée nationale convoque le contexte actuel mondial marqué par des mouvements de radicalismes qui prônent l'intolérance et la violence. Ainsi, il met en garde les activistes et politiciens encagoulés qui veulent prendre prétexte de cette situation pour créer et semer le désordre.

Le Khalife général des Tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour, s'était prononcé sur ce dossier chaud de l'ISJA en déclarant: «l'affaire de la pharmacie Guigon a été banalisée.

On laisse passer. Les responsables qui ont brandi une mesure d'interdiction du voile, portent pourtant leurs croix. Pourquoi on ne le leur refuse pas. Mais tout le monde se tait, jusqu'à l'Assemblée nationale. Qu'est-ce qui se passe ? Les députés doivent en parler. C'est leur responsabilité».

Pour l'Union nationale des Associations des parents d'élèves de l'enseignement catholique du Sénégal, organe consultatif pour l'Office national de l'enseignement catholique du Sénégal (Onecs), «l'inscription d'un élève vaut adhésion au Règlement intérieur et engagement à le respecter. Tout manquement à ce règlement justifie la mise en œuvre d'une procédure disciplinaire».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.