Gabon: SYAAAP - Les 14 agents de la Handling Partner Gabon sans emploi depuis 5 mois

12 Septembre 2019

Accusés d'avoir organisé une grève illégale à l'aéroport le 04 avril 2019, quatorze agents de la Handling Partner Gabon n'ont plus regagné leur poste de travail depuis ce mois. Le Syndicat des Agents de l'Assistance Aéroportuaire (SYAAAP) s'insurge sur cette situation qui persiste et qui n'a que trop durée.

Il en appelle au gouvernement de la république de trouver des solutions qui aillent pour le bien-être de ces pères et mères de familles. Ils attirent d'ailleurs l'attention du Premier ministre, Chef du Gouvernement Julien Nkoghé Békalé à tirer toutes les conséquences de l'échec, car ces agents veulent être rétablis dans leurs droits.

Quatorze, c'est le nombre des agents de la Handling Partner Gabon qui sont sans emploi depuis le mois d'avril 2019.Ils n'ont plus regagné leur poste de travail depuis cette date. Les quatorze agents sont accusés d'avoir organisé une grève illégale. Ils trouvent d'ailleurs curieux de constater que les membres du Gouvernement font le lit à un Directeur Général de cette entreprise, qui n'est autre que Sébastien Favier.

Face au conflit qui oppose les deux parties, le Syndicat des Agents de l'Assistance Aéroportuaire (SYAAAP) rappelle que le premier organe compétent en matière de traitement des conflits et différends du travail, qui est l'Inspection du Travail a rejeté en date du 29 avril 2019, la demande d'autorisation de Licenciement introduite par le Directeur Général de la société Handling Partner Gabon (HPG) Sébastien Favier après avoir mené des enquêtes contradictoires.

Le Syaaap affirme qu'"en date du 14 mai 2019, le Ministre des Transports et de la Logistique a reçu les deux parties qui étaient toutes d'accord sur les modalités de reprise du Travail tout en le matérialisant par un Protocole d'Accord que seul le Directeur Général de ladite entreprise n'a pas signé. Premier affront envers le Ministre du Transport perçu comme l'un des Ministres les plus influents du Gouvernement".

Et le Syndicat d'ajouter" En date du 07 juin 2019, le Ministre des Transports et de la Logistique prend une décision ministérielle, la décision n°0042 MTL/CAB et jusqu'à ce jour le Directeur Général de HPG n'a bougé d'un Iota mettant ainsi au sol l'autorité du Ministre des Transports. On note bien que la Direction Générale de HPG est en train de vouloir réintégrer un des 14 que nous sommes pour bien masquer son jeu, or il nous a convoqué au travers du quotidien l'Union en date du 24 au 25 août 2019 pour la rencontre avec les Ressources Humaines prévue pour le mercredi 28 août 2019".

Selon le Syndicat, le Ministre des Transports avait déjà pris une décision qui n'est pas respectée. Le souhait pour eux, c'est de voir cette décision entérinée par le Ministre du Travail ; car rappelant que la Constitution de la République gabonaise en son article 33 dispose que « Les Membres du Gouvernement sont politiquement solidaires ... ». En ce qui concerne la loi, poursuivra-t-il, la Constitution de la République Gabonaise prévoit en son article Premier Alinéa 21 que « Chaque Citoyen a le devoir de défendre la patrie et l'obligation de protéger et respecter la Constitution, les lois et les Règlements de la République. »

Le Syndicat des Agents de l'Assistance Aéroportuaire (SYAAAP) attire l'attention du Premier, Chef du Gouvernement à tirer les conséquences de l'échec de Madame le Ministre du Travail à appliquer ses injonctions en rapport avec le Dialogue social. "Nous attirons l'attention de Monsieur le Premier Ministre à prendre ses responsabilités pour restaurer l'autorité de l'Etat face à cette situation. Nous prévoyons entamer des sit-in et grèves de la faim au Ministère du Travail et à la Primature afin que Sébastien Favier soit mis hors d'état de nuire et que nous soyons en possession de tous nos droits en amenant le Directeur général de la Handling Partner Gabon à respecter les autorités en République Gabonaise car la loi nous l'autorise" conclut-il.

Ces mères et pères de familles veulent être rétablis dans leurs pleins droits.Cela fait aussi partie de la cohésion sociale tant recherchée par les autorités,les gouvernants du pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.