Sénégal: Interdiction du port du voile - Le CDVM appelle à manifester devant ISJA, tous les vendredis

12 Septembre 2019

Le Comité de défense des valeurs morales (Cdvm), regroupant une douzaine d'Associations religieuse et de la société civile, dénonce vigoureusement la récente attitude de l'institut Sainte Jeanne d'Arc (ISJA).

Pour marquer son mécontentement, le Cdvm appelle toute la population à user de son droit le plus absolu à manifester devant l'Institut Sainte Jeanne d'Arc, tous les vendredis après la grande prière.

Qui plus est, le comité entend organiser un sit-in tous les jours jusqu'à ce que les violations des lois par l'entrave à la liberté religieuse et de culte, entre autres, cessent.

Pour le Cdvm, les nouveaux règlements établis par cet établissement témoignent d'une volonté ferme et manifeste d'importer et d'appliquer en territoire sénégalais les lois islamophobes déjà en vigueur dans certains pays occidentaux.

Aussi le comité se dit profondément surpris et inquiets de cette nouvelle détermination affichée par certains établissements à combattre ouvertement l'Islam, dans ses principes fondamentaux.

Quitte, indique-t-il, à fouler aux pieds l'Article Premier de notre Constitution garantissant le respect sans distinction de toutes les croyances et la loi d'orientation n 91-22 stipulant que «l'éducation nationale garantit à tous les niveaux la liberté de conscience».

Dans sa note, le comité a ignoré, aux yeux de toute l'opinion, le rappel de intangibilités des lois fait par le ministère à travers un communiqué.

Le coordonnateur, Serigne Bachirou Mbacké, et Cie sentent irrités par tous ces actes de défiance menaçant gravement l'ordre publique et la paix sociale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.