Ile Maurice: Ivan Collendavelloo - «Le Bagatelle Dam allègera la souffrance des gens»...

12 Septembre 2019

La station de traitement du Bagatelle Dam est finalement opérationnelle.

Le lancement a eu lieu ce jeudi 12 septembre par le Premier ministre adjoint et ministre de l'Énergie, Ivan Collendavelloo. L'eau du barrage pourra ainsi être traitée sur place et distribuée dans les régions avoisinantes. Selon Ivan Collendavelloo, elle sera complètement opérationnelle dans un mois.

«Le Bagatelle Dam allègera la souffrance des habitants de Rose-Hill, Beau-Bassin ou encore Pailles lorsqu'elle sera complètement opérationnelle. Nous allons commencer à lâcher l'eau petit à petit. 20 000 m3 d'eau seront lâchées», a soutenu Ivan Collendavelloo.

Si les travaux liés au barrage de Bagatelle ont aussi connu un retard conséquent, dû principalement à la nature du sol, ils ont pu être complétés en décembre 2016. Soit deux ans après la date initialement annoncée. Mais dans le cas de la station de traitement, le retard a été encore plus important. À l'origine, une bataille juridique concernant l'octroi du contrat de construction.

En 2015, le Central Procurement Office a tranché et c'est le consortium chinois JVPWPC/ First Bureau/HUDP/CWA qui a obtenu le contrat. Les travaux ont alors débuté. Sauf que le centre d'épuration ne pourra pas être prêt à temps. Alors que le barrage n'a commencé à se remplir qu'en décembre 2016 et être à ras bord mi-2017, la station de traitement ne devrait suivre que deux, voire trois ans après...

La Bagatelle stocke 15 millions de m3 d'eau. Le coût du barrage a doublé, depuis l'annonce du projet, passant de Rs 3,3 milliards à Rs 6,2 milliards après que des travaux additionnels relatifs à la nature du sol ont dû être entrepris.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.