Ile Maurice: Vacoas - Un officier de la SMF ivre mort blesse dix personnes

12 Septembre 2019

Ce policier de la Special Mobile Force (SMF), âgé de 25 ans, s'était marié dimanche.

Il conduisait une voiture de la marque Toyota de couleur or impliquée dans une collision avec un minibus de la même marque, de couleur blanche, aux petites heures, le mercredi 11 septembre, à route La Marie, à Vacoas. A ses côtés son cousin, un policier de 22 ans, et ils revenaient d'une veillée mortuaire.

Les deux policiers, qui habitent Quinze-Cantons, le chauffeur du minibus, 22 ans, et ses six passagers ont été transportés à l'hôpital Victoria, à Candos. Les conducteurs des deux véhicules ont été soumis à un alcotest. Celui du policier s'est avéré positif avec 68 microgrammes d'alcool dans le souffle, alors que la limite autorisée est de 23 microgrammes.

Vers trois heures du matin hier, le poste de police de Vacoas a été informé de l'accident. Une équipe, menée par le sergent Thakouree, s'est rendue sur les lieux, à proximité de la route Abattoir. Bilan : une dizaine de blessés. Le policier de la SMF, qui compte quatre ans de service et qui était en congé depuis le 1er septembre, est admis en salle. Son cousin, qui ne compte qu'un an de service dans la police, est, lui, rentré chez lui après avoir obtenu des soins.

Le chauffeur du minibus, qui réside à Highlands, a reçu lui aussi des soins et a été autorisé à quitter l'hôpital. De six passagers, âgés de 23 à 57 ans, trois ont quitté l'hôpital, alors que trois autres sont admis en salle, dont un Curepipien de 45 ans, qui a dû subir une intervention chirurgicale. Les deux conducteurs impliqués dans l'accident n'ont pas encore donné leur déposition pour expliquer les circonstances qui ont occasionné la collision.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.