Togo: 'Ni traîtres, ni Judas'

12 Septembre 2019

Les dernières déclarations de l'archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, ont été modérément appréciées par les dirigeants de l'ANC (opposition).

Hier le prélat avait fustigé la désunion qui règne dans les rangs de l'opposition et la nécessité pour celle-ci de présenter un candidat unique à l'élection présidentielle de 2020.

Mgr Kpodzro accuse le parti dirigé par Jean-Pierre Fabre d'être à l'origine de l'implosion de la coalition de l'opposition (C14).

'Je respecte Mgr Kpodzro. Il aurait pu régler le clivage entre nous en coulisses plutôt que de venir sur les médias pour qualifier certains de Juda ou de traitres', a déclaré jeudi sur Victoire FM Isabelle Améganvi, vice-présidente de l'ANC.

M. Fabre n'est pas opposé au principe d'une candidature unique à condition qu'il soit le seul désigné. Pas sur que les autres opposants acceptent.

Il est vrai que c'est le seul en mesure de véritablement challenger le candidat du pouvoir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.