Afrique Centrale: Douanes de la Cemac - Les experts en concertation

La réunion des directeurs généraux des douanes de l'institution se tient ce jeudi 12 septembre 2019 à Yaoundé

En prélude à la réunion des directeurs généraux des douanes de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac) qui s'ouvre ce jeudi, les experts de cette institution se sont retrouvés mercredi, 11 septembre 2019 à Yaoundé. Il était question, selon le directeur général de la douane camerounaise, Fongod Edwin Nuvaga qu'ils élaborent la liste des concessions tarifaires de l'Union douanière de la Cemac et qu'ils suivent l'exécution de la feuille de route du sous-comité des directeurs généraux de l'Union Africaine. Autres sujets ayant retenu l'attention des experts hier, la question de la fluidité du transit, l'interconnexion des systèmes d'information douanière, la lutte contre les trafics illicites et l'insécurité transfrontalière.

Les problématiques telles que le blanchiment des capitaux, le terrorisme et la gestion du tarif extérieur commun de la Cemac étaient également au coeur des débats. Sans oublier la question de la maîtrise des dépenses et la publication du code et du tarif des douanes. Un temps conséquent a, aussi été en outre, accordé au processus de rationalisation des instruments de politiques commerciale. Les enjeux étant importants, des solutions adéquates devenaient être proposées par les experts pour mieux engager la Communauté vers une convergence positive et créatrice de nombreux espoirs de développement. Cette réunion sous-régionale intervient alors que la 11e réunion ordinaire du sous-comité se tiendra dès lundi prochain jusqu'au au 20 septembre prochain à Kampala en Ouganda sous le thème : « L'entrée en vigueur de l'accord établissant la zone de libre échange continentale africaine (Zlecaf) : implications pour les administrations douanières ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.