Cote d'Ivoire: Visite du Premier ministre à l'Ouest - Anne Ouloto sonne la mobilisation dans le Cavally et le Guémon

12 Septembre 2019

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, entreprendra vers la fin du mois de septembre 2019, une visite de trois jours dans les régions du Cavally et du Guémon.

La ministre de l'Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto, a donné l'information aux cadres et élus de ces deux régions de l'ouest le mercredi 11 septembre, au cours d'une rencontre qui s'est tenue à la Maison de l'entreprise au Plateau.

On pouvait distinguer, entre autres personnalités présentes, le président du Conseil régional du Guémon, Serey Doh Célestin, le député de Toulepleu, Kahiba Lambert, celui de Blolequin, Gnonsian Aimé et le député de Bin-houye, Magloire Danin invité spécialement par la ministre Anne Ouloto.

Afin de donner à l'événement un cachet spécial, les participants ont décidé de la mise en place d'un comité d'organisation sans distinction de partis politiques.

Dans ce sens, le député Pdci de Bangolo, Doho Simon, a appelé à l'union et à la cohésion sociale pour la réussite de la visite.

Quant à Anne Ouloto, elle a appelé les populations à se mobiliser autour des élus et cadres afin de réserver un accueil des grands jours au chef du gouvernement et faire de cette visite une réussite.

Pour elle, c'est une « bonne et agréable nouvelle » car ce déplacement intervient dans un contexte de mise en œuvre du programme social du gouvernement, qui vient accentuer la lutte contre la pauvreté et améliorer l'accès aux infrastructures de base.

De fait, explique-t-elle, Amadou Gon Coulibaly multiplie de tels déplacements dans les régions depuis quelque temps, pour se rendre compte de l'état d'avancement des projets du gouvernement, écouter les populations et voir comment améliorer l'action gouvernementale.

Le député de Bin-houye dans la région du Tonkpi dont la localité est impactée par ce projet, a indiqué que les populations du département de Zouan-hounien seront mobilisées pour réserver un accueil triomphal au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Focus sur l'accès aux infrastructures

« Qu'en sera-t-il du développement de nos régions ? » C'est ainsi que la ministre a formulé la problématique.

A son sens, la visite d'Amadou Gon Coulibaly est une aubaine à saisir pour le pays wê qui a « beaucoup souffert » et qui « attend beaucoup du gouvernement en termes de développement. »

A la fin du périple, souhaite Anne Ouloto, les filles et fils de la région doivent pouvoir dire ce qui a été fait en termes de financement de grands projets de développement.

Des projets de bitumage de routes, d'axes reliant des chefs-lieux de département ou de région, projet d'adduction d'eau potable, de construction d'écoles, etc.

« Nous devons pouvoir dire que nous avons bénéficié d'infrastructures, d'accompagnement du gouvernement », a insisté Anne Ouloto.

D'ici là, des concertations sont prévues avec les chefs traditionnels, le collège des doyens et toutes les couches sociales, à Abidjan et dans les huit départements concernés, afin de parler d'une même voix et tirer le meilleur profit de cette visite.

Chaque région devra s'organiser pour réserver un accueil chaleureux à l'illustre hôte mais aussi créer un cadre d'échanges, de fraternité pour discuter des actions de développement et obtenir des mesures pour accélérer leur mise en œuvre.

Il faut indiquer que le député de Bin-houye, localité de la région du Tonkpi, qui bénéficie également de l'infrastructure routière dont les travaux seront lancés par le Premier ministre, a été associé à la rencontre.

« C'est un rêve qui devient une réalité. Nos populations sauront témoigner leur reconnaissance au Président Alassane Ouattara et au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly au moment venu », a dit le député Magloire Danin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.