Sénégal: Madrid annonce 84 milliards de francs CFA pour le financement de projets

Dakar — L'Espagne a présenté au Sénégal un programme de coopération auquel elle promet d'apporter 84 milliards de francs CFA pour la période 2019-2023, a constaté l'APS, jeudi, à Dakar.

Ce montant représente "près de 125%" du financement alloué aux projets de la coopération espagnole au Sénégal de 2014 à 2018, selon l'ambassadeur d'Espagne, Alberto Virella.

Il a parlé d"'une augmentation significative" à propos des 84 milliards de francs CFA prévus pour ce programme de coopération quinquennal, qui a été présenté à des officiels sénégalais dont le ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural, Moussa Baldé, et le secrétaire général du ministère de l'Economie, du Plan et de la Coopération, Pierre Ndiaye.

La signature du "cadre" de coopération prévu entre les deux pays pour les cinq prochaines années est prévue le 10 octobre prochain à Madrid, selon la partie espagnole.

Le programme de coopération sera signé en présence du ministre sénégalais de l'Economie, du Plan et de la coopération Amadou Hott, et du ministre espagnol chargé des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la Coopération, Josep Borrell.

Une partie du financement prévu sera octroyée au Sénégal en guise de don, a annoncé l'ambassadeur d'Espagne, précisant que 39,5 milliards de francs CFA seront octroyés par son pays pour cette rubrique.

"Cette augmentation découle des excellentes relations entre les deux pays et de l'intérêt pour l'Espagne [de soutenir] le Sénégal au cours de la seconde phase du Plan Sénégal émergent", a expliqué M. Virella.

L'Espagne prévoit d"'apporter une valeur ajoutée en matière de gestion des déchets solides et des énergies renouvelables" au Sénégal, a-t-il ajouté, assurant que ces deux secteurs font partie des "actions prioritaires" pour la coopération espagnole au Sénégal.

Même si aucune partie du pays n'est considérée comme étant une priorité sur les autres, "la zone septentrionale du pays (Saint-Louis, Matam et Louga), et la  Casamance (sud) concentrent la majeure partie de l'aide espagnole au Sénégal", a souligné l'ambassadeur d'Espagne.

Le développement rural, l'éducation, la santé et la gouvernance sont les domaines dans lesquels intervient l'Espagne, qui contribue à la réalisation de 105 fermes familiales "Natangué" dans le sud du Sénégal, selon Alberto Virella.

"Ces fermes ont permis l'insertion des jeunes dans des exploitations favorables à des activités de production, en toute saison, dans les régions de Ziguinchor Kolda et Sédhiou (sud), grâce à la maîtrise de l'eau", a souligné Moussa Baldé, le ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural.

"Notre [coopération] avec l'Espagne est aujourd'hui plus que stratégique et constitue un exemple de partenariat très dynamique", a-t-il ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.