Sénégal: La contre-saison, désormais principale campagne de production du riz dans la vallée (DG)

Dakar — La campagne de contre-saison est devenue désormais la principale période de production du riz dans la vallée du fleuve Sénégal, a déclaré le directeur général de la SAED, Aboubacry Sow.

" D'habitude, c'est l'hivernage qui était la principale campagne au niveau de la vallée du fleuve Sénégal. Ce que nous avons constaté, c'est que c'est le contraire maintenant.

C'est aujourd'hui pendant la contre-saison que les gens font le plein, cultivent beaucoup le riz parce que tout simplement l'eau est disponible, ce qui n'était pas le cas avant", a-t-il expliqué dans une interview diffusée sur le site de ndarinfo.

Aboubacry Sow estime que "le défi majeur" que doit désormais relever la SAED, c'est de faire en sorte qu'"on arrive à cultiver en hivernage autant qu'en contre-saison".

Pour lui, c'est de cette manière qu'on pourra augmenter la production rizicole pour la porter à "500. 000, 600.000 voire 800.000 tonnes par an".

Il a rappelé les efforts et investissements consentis par l'Etat du Sénégal de 2012 à maintenant, en particulier depuis la mise en place du Programme national d'autosuffisance en riz.

"Ça fait trente ans que je suis ici, mais ce que j'ai vu-les moyens importants que l'Etat a déployés de 2014 à maintenant avec le programme national d'autosuffisance en riz-, moi je ne l'ai jamais vu depuis que suis à la SAED", a-t-il souligné.

Il a affirmé que "c'est une volonté politique réelle qui a été affichée par les plus hautes autorités pour vraiment booster le développement agricole".

"Ça a permis de réfectionner des aménagements, d'augmenter le foncier avec la création de nouveaux aménagements, d'améliorer la qualité du service de l'eau pour l'irrigation et le drainage", a vanté.

Selon Aboubacry Sow, "les superficies ont été presque doublées entre 2012 et maintenant", de même que la production "est passée de moins de 250.000 tonnes à 450.000 tonnes de paddy".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.