Angola: Le Chef de l'Etat réaffirme son engagement à améliorer les conditions sociales

Cazombo — Le président de la République, João Lourenço, a réaffirmé jeudi à Cazombo, municipalité d'Alto Zambeze, province de Moxico, l'engagement de l'Exécutif à améliorer la qualité de la vie dans les municipalités.

S'adressant à la population de Cazombo, dans le cadre de sa visite de deux jours dans la province de Moxico, il a rappelé le slogan "La vie commence dans les municipalités" et a exhorté les dirigeants à travailler davantage dans les localités.

Parmi les applaudissements, João Lourenço a déclaré que les premiers projets du Programme intégré d'intervention dans les municipalités (PIIM) débutaient à Cazombo. Le Chef de l'Etat angolais a confirmé que l'Exécutif disposait des ressources financières nécessaires à la mise en œuvre du PIIM, un programme qui prévoit la réalisation de 236 projets de voies de communication. Dans son allocution, le numéro un angolais a dit qu'il fallait davantage de ressources pour résoudre les problèmes de routes, de ponts, d'électricité, d'eau potable, de santé et d'éducation. Il estime qu'en résolvant les problèmes dans ces domaines, les questions de l'emploi seraient résolues en absorbant la main-d'œuvre par les secteurs susmentionnés.

Le Président João Lourenço est arrivé jeudi matin à Cazombo, siège de la municipalité d'Alto Zambeze, débutant ainsi sa visite de travail dans la province de Moxico (Est de l'Angola). Vendredi, l'homme d'État angolais se rend à Camanongue pour y inaugurer l'hôpital municipal. Le même jour, João Lourenço préside, à Luena, l'ouverture du Forum de l'agriculture, auquel sont invités des hommes d'affaires nationaux et étrangers, en particulier des hommes d'affaires des pays voisins, outre le corps diplomatique accrédité en Angola. Parmi les activités organisées à Moxico, une réunion du conseil de concertation sociale est également prévue.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.