Cote d'Ivoire: Bonne gouvernance, lutte contre la corruption - La Haute autorité mobilise les guides religieux

12 Septembre 2019

La Haute autorité pour la bonne gouvernance (Habg) continue sa politique de sensibilisation des guides religieux.

Le 10 septembre, à Treichville, une équipe de cette institution conduite par Traoré Bakari, le directeur de cabinet du président, a rencontré les plus hauts dirigeants du Conseil supérieur des imams (Cosim).

Ce déplacement vise à former la hiérarchie des confessions religieuses sur les actes de corruption et leurs conséquences, afin qu'elle s'implique davantage dans la lutte contre ce fléau.

L'idée est de faire connaître les actes de corruption et leurs conséquences aux leaders religieux, faire connaître les mesures préventives et de répression.

De même, il était question pour les responsables de la Habg de les encourager à la nécessité de dénoncer les actes de corruption mais aussi à les amener à introduire dans leurs prêches et homélies des messages se rapportant à la prévention et à la lutte contre la corruption, en s'inspirant des saintes Ecritures.

Les guides religieux, selon la Haute autorité, constituent de fait un maillon important, en tant qu'autorités morales de la société et garants des valeurs cardinales divines.

Ils sont, pour ce faire, crédités d'une bonne écoute auprès de leurs fidèles, avec lesquels un contact régulier est assuré lors des rencontres de prière quasi quotidiennes. Depuis juillet, la Haute autorité, dans ce contexte, a entamé une série de consultations avec les religieux.

Au cours de ces dernières années, la Côte d'Ivoire a renforcé son dispositif juridique et institutionnel pour prévenir et lutter contre la corruption et les infractions assimilées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.