Cote d'Ivoire: RHDP - Opération 3 millions de militants dans la base de données en marche

12 Septembre 2019

La direction exécutive du Rhdp a échangé, hier, avec les coordonnateurs des régions et leurs associés à la rue Lepic à Cocody.

Le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) veut décupler le processus de son implantation sur le territoire national.

Son directeur exécutif, Adama Bictogo, a échangé hier, avec les coordonnateurs régionaux et leurs associés, au bureau annexe de cette formation politique à la rue Lepic, en vue d'engager les actions pour relever ce défi.

Celui-ci a précisé que l'objectif visé était « donc de s'accorder sur la désignation des délégués sectoriels et les comités de base qui auront pour mission d'installer 16 mille sections qui représenteraient plus de 3 millions de militants dans notre base de données ».

Adama Bictogo a tenu à rappeler que les coordonnateurs régionaux et leurs associés, après leur désignation, pour un maillage efficace du terrain, avaient en retour nommé leurs coordonnateurs départementaux, communaux et sous-préfectoraux.

Dans cette perspective, il a fait savoir que le but de cette réunion était aussi de remettre aux coordonnateurs régionaux leurs feuilles de route dans l'optique de mieux organiser les hommes et les femmes sous leur contrôle pour une occupation efficace de l'espace, relativement aux échéances électorales à venir.

Le directeur exécutif du Rhdp, à l'occasion de ces échanges avec des cadres de son parti politique, a annoncé la tenue d'un séminaire le 10 octobre à Yamoussoukro et l'instauration d'une conférence de région tournante, à l'effet de permettre aux populations de faire corps avec les personnalités politiques.

« Nous avons aussi abordé le lancement du e-militant qui traduit l'installation du Rhdp dans le monde numérique.

Ce qui permettra à tous les militants de s'inscrire et d'être pris en compte dans la base de données, sans avoir à se déplacer au siège régional, départemental et même au niveau central.

C'est une politique non seulement de proximité, mais aussi une autre forme de décentralisation qui permet aux coordonnateurs régionaux de disposer d'une base de données en temps réel », a-t-il ajouté.

Adama Bictogo a précisé que le séminaire du 10 octobre marquera pour eux le point de départ d'une forme de précampagne de l'élection présidentielle.

« Comme je l'avais indiqué sur une antenne, le Rhdp tire sa force de la qualité des femmes, des hommes et des jeunes qui le composent.

C'est pour cela, par notre organisation rationnelle, efficiente, que nous pensons que la victoire du Rhdp aux élections de 2020 ne souffrira aucune contestation, parce que dans le déroulement de nos activités, dans la planification de nos actions et de notre méthodologie, les Ivoiriens et la communauté internationale se rendront compte de ce que le Rhdp, au-delà de sa force sur le plan institutionnel, est un parti organisé », s'est-il convaincu.

Adama Bictogo a, en outre, déclaré que la formation politique des houphouétistes veut se positionner comme un ascenseur social entre les attentes des populations et le gouvernement d'une part et être le relais des réalisations des gouvernants et du Président Alassane Ouattara auprès des populations d'autre part.

Plusieurs cadres du Rhdp, membres du gouvernement étaient présents à cette rencontre. L'on peut citer entre autres Amichia François, Mamadou Touré, Anoblé Félix, Souleymane Diarrassouba, Bakayoko-Ly Ramata, Bruno Nabagné Koné, Alain-Richard Donwahi.

Réagissant aux propos du président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, Adama Bictogo a rappelé que le premier responsable de la plus ancienne formation politique de la Côte d'Ivoire, pour écarter " un individu", a touché à la Constitution ivoirienne.

Il a précisé que pour l'heure, le Chef de l'Etat n'a pas encore dit qu'il va modifier la loi fondamentale du pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.