Le premier ministre d'eSwatini inaugure officiellement le 25ème ICSOE d'Afrique australe

10 Septembre 2019

Ezulwini — Son Excellence le Premier ministre d'Eswatini, M. Ambrose Mandvulo Dlamini, a ouvert officiellement la 25ème session du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et experts de l'Afrique australe (ICSOE) qui s'est tenue du 10 au 13 septembre 2019, à Ezulwini.

Said Adejumobi, Directeur de la du Bureau sous-régional de la CEA pour l'Afrique australe (BSR/AA), Mme Nathalie Ndongo- Seh, Coordinatrice résidente des Nations Unies à Eswatini et Mme Bibi Fatmwa Abdool Raman Ahmed, Présidente du 24ème Bureau de l'ICSOE, S.E. Mme Stergomena Lawrence-Tax Secrétaire exécutive de la SADC et le Sénateur Manqoba Khumalo, Ministre du commerce et de l'industrie, ont pris part à la cérémonie d'ouverture. Étaient également présents de hauts fonctionnaires des pays membres de la SADC en charge de l'industrialisation, de l'intégration régionale, du commerce et des PME, des représentants des secrétariats de la SADC et du COMESA, du secteur privé, des Organisations de la société civile, d'universités et d'institutions de recherche, d'organisations professionnelles, de la famille des Nations Unies et d'autres Divisions.

Le Premier ministre souligne l'importance du secteur des MPME dans la promotion d'un développement économique durable à Eswatini. « C'est ce que reflète clairement la vision 2022 du Gouvernement : placer le pays parmi les 10 meilleurs pays où le développement humain moyen est observé », dit-il. « En conséquence, nous avons développé une Stratégie de développement national (NDS) et une feuille de route stratégique qui souligne l'importance du secteur de générer une croissance économique globale et inclusive ».

Said adejumobi, Directeur de la BSR/AA, souligne également dans son discours liminaire l'importance du rôle de l'ICSOE dans le développement de l'Afrique australe, ajoutant que « dans une économie de marché, le secteur privé, en particulier les micro, petites et moyennes entreprises sont le moteur de la croissance économique soutenue et du développement. Elles créent des emplois, contribuent aux recettes publiques, garantissent des moyens de subsistance, réduisent la pauvreté et facilitent la réalisation des objectifs clés de l'Agenda 2063 et des ODD ».

Mme Ndongo-Seh a donné des exemples concrets des mesures qu'entreprend l'ONU pour soutenir la croissance des MPME dans le Royaume d'eSwatini ; et insiste sur la nécessité d'une collaboration mutuelle entre son Bureau et le reste du Système de l'ONU aux niveaux régional et sous-régional, comme la CEA, pour renforcer l'appui fourni au Gouvernement du Royaume d'eSwatini sur les MPME.

La CEA a également profité de l'ouverture officielle et de la présence de participants de haut niveau pour lancer le profil STEPS d'eSwatini. Ceci est un produit de connaissance publié par la Commission économique pour l'Afrique.

Le Gouvernement d'eSwatini, la SADC et tous les participants ont félicité la Commission économique pour l'Afrique d'avoir facilité et organisé avec succès la vingt-cinquième session de l'ICSOE qui avait pour thème, « Stratégies et politiques d'intégration des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) dans le processus d'industrialisation en Afrique australe ». Ils ont tous manifesté un commun intérêt pour le développement des MPME et la nécessité cruciale pour les pays membres d'accélérer les processus d'industrialisation et de transformation structurelle.

Media Contact:

Ms. Lavender Degre,

Communication Officer,

Tel: +260 211 228502/5 Ext. 21307

DL: +260 211 376607

Email: lavender.degre@un.org

Ms. Thandeka Nhlabatsi

Government of Eswatini Media Liaison Officer

00268 7817 9040

thandekaprettynhlabatsi@gmail.com

Sibusiso Mngadi

Programme Communications and Advocacy

United Nations Resident Coordination Office (UNRCO)

4th Floor, UN House, Somhlolo Road, Mbabane, Eswatini

T:+268 2409 6615 | Mobile: 7683 8729

sibusiso.mngadi@one.un.org | https://eswatini.un.org

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.