Cameroun: Radisson Blu Douala - Les promesses du 5 étoiles

L'infrastructure qui prend progressivement forme devrait être opérationnelle au premier trimestre 2021.

Premier trimestre 2021. C'est la période prévue pour l'ouverture du Radisson Blu Hotel & appartements de Douala. Un hôtel 5 étoiles aux standards internationaux qui est en train de prendre forme à la place de la tour existante de l'immeuble appartenant à la Caisse nationale de Prévoyance sociale (CNPS) à Bonanjo sur l'avenue de Gaulle.

Mais ce ne sera pas une nouvelle construction. Le projet porte plutôt sur la transformation et la réhabilitation du bâtiment à travers une amélioration de l'existant. Un chantier qui a reçu la visite le mardi 10 septembre 2019, du directeur du développement Afrique francophone et portugaise du Radisson Hotel Group, Erwan Garnier.

Sur place, il a été guidé et édifié par Maxime Guessom, directeur technique du groupe Financia, partenaire du Radisson Group et promoteur du projet au Cameroun. Erwan Garnier a ainsi pu observer le bâtiment existant, qui en ce moment subit les travaux de réparation sur sa partie béton dégradé.

Une étape qui doit durer un mois, a précisé Rémi Delattre, chef de projet pour Financia. Il ajoute : « Après cette étape, on va commencer le renforcement de toute la structure.

Pour l'instant, on suit le planning, il n'y a pas de problème. » Et les travaux vont s'accélérer dans les jours à venir, comme l'a expliqué M. Garnier : « Aujourd'hui, on a 60 personnes sur le site. On va en avoir 150 le mois prochain et on prévoit d'avoir à peu près 200 personnes sur les prochains neuf mois. »

Objectif : tenir les délais afin que l'hôtel ouvre d'ici un an et demi. Et le directeur du développement Afrique francophone et portugaise du Radisson Hotel Group est confiant sur la réalisation de cet objectif qui est d'avoir le premier hôtel de luxe cinq étoiles dans la ville de Douala.

Une opportunité de marché d'une destination stratégique rendue possible grâce à un partenariat public- privé entre Financia et la CNPS. « Il y a un intérêt de l'Etat à avoir un hôtel haut de gamme d'une marque internationale qui permet de positionner Douala pas seulement comme un hub financier, mais aussi comme une ville ayant un établissement qui puisse accueillir aussi bien les politiques que les entreprises privées pour développer le business sur la ville. Et c'est tout l'intérêt de l'Etat, puisque ça développe l'économie », a conclu Erwan Garnier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.