Cameroun: Fonction publique - On révise les techniques de rédaction administrative

C'est à la faveur d'un séminaire de formation à l'intention de 150 personnels ouvert jeudi, 12 septembre 2019 par le ministre Joseph LE à Yaoundé.

Certains documents et actes normatifs rédigés en français et en anglais à l'endroit des usagers subissent très souvent des rejets auprès des différentes hiérarchies. Ceci en raison du non-respect des canons en matière de rédaction administrative. C'est pour préserver, promouvoir et renforcer la phraséologie administrative que se tient depuis jeudi, 12 septembre 2019 à Yaoundé, un séminaire de formation à l'intention de 150 personnels du ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra). Une rencontre placée sous le thème : « éléments de rédaction administrative et logistique » qui regroupe les fonctionnaires et agents publics des services centraux et de la délégation régionale du Centre dans la perspective d'accroître leur performance et efficacité.

Au cours de la cérémonie d'ouverture présidée par le ministre Joseph LE, il a été rappelé que ce département ministériel est le plus gros producteur d'actes administratifs au Cameroun. Puisque c'est lui qui gère les carrières de tous les fonctionnaires et agents de l'Etat. « Il est bon que tous les actes normatifs issus de notre ministère soient conformes à la législation et à la réglementation en vigueur. Que tous ceux qui sont initiés, le soient conformément aux règles de l'art parce que nous sommes au service des usagers », a relevé le ministre.

Pour le Minfopra, la rédaction administrative doit retrouver ses lettres de noblesse. C'est pourquoi les participants vont, entre autres, être édifiés sur les généralités de la rédaction administrative, les règles du vocabulaire administratif et les supports de communication, la rédaction des actes ou textes législatifs et réglementaires.

Au cours de ce forum d'échanges, il a été demandé à chacun de s'approprier systématiquement la quintessence des enseignements et le partage d'expériences à travers des exposés. « La performance, l'amélioration de la qualité des services, la modernisation de notre administration publique exigent aujourd'hui des compétences spécifiques et aptitudes particulières en fonction de chaque mission », a conclu le Minfopra.

Cette rencontre, qui s'achève ce jour, va s'étendre aux neuf délégations régionales afin que jaillisse la valeur ajoutée de cette formation sur le traitement des dossiers et les services rendus aux usagers sur l'ensemble du triangle national.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.