Angola: La Namibie identifie les domaines d'investissement à Bié

Cuito — L'ambassadeur de la Namibie accrédité en Angola, Patrick Kandago, a considéré jeudi, à Cuito, l'agro-élevage, l'énergie, le tourisme, l'exploration des ressources minérales et l'infrastructure comme les domaines prioritaires dans lesquels les entrepreneurs namibiens pourraient investir dans la province de Bié.

Intervenant lors d'un dîner-conférence avec plus de 30 hommes d'affaires de la province de Bié, le diplomate a déclaré que sa visite dans la province de Bié, permettrait de fournir des informations détaillées aux entrepreneurs namibiens, qui désirant investir en Angola.

Patrick Kandago a été impressionné par les ressources hydriques de Bié, ajoutant que son pays souhaitait également investir dans ce secteur.

À son tour, le gouverneur de Bie, Pereira Alfredo, qui a salué le déplacement de Patrick Kandago à cette province, a souligné que l'agro-élevage, le tourisme et l'exploitation des ressources minérales avaient plus besoin des investissements au niveau de sa région.

L'Angola et la Namibie ont signé en juillet dernier, un accord établissant la Commission binationale. Les protocoles ont été paraphés à Windhoek par le ministre angolais des Relations extérieurs, Manuel Augusto et son homologue namibien, Netumbo Nandi-Ndaitwah.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.