Ile Maurice: Phone International Mauritius Ltd - 92 employés sur le pavé

13 Septembre 2019

Recrutant encore le mois dernier, Phone International Mauritius Ltd a pourtant fermé ses portes mercredi 11 septembre. Dorénavant, 92 employés de la production et de l'administration de ce centre d'appels situé à la rue Saint-Louis, à Port-Louis, se retrouvent sans emploi et sans salaire pour les mois d'août et de septembre.

Phone International Mauritius Ltd opère depuis le 5 mai 2019. Elle a été mise en place par deux Français. La société s'est retrouvée dans l'incapacité de payer ses employés et les clients externes.

Les employés ont beaucoup attendu avant de faire état de leur situation. Ils auraient déjà dû avoir leur salaire le 26 août. Ils ont attendu jusqu'au 30. Ensuite, la direction leur aurait demandé d'attendre d'ici le 1er et le 2 septembre, puis jusqu'au 11 septembre. Ce jour-là, n'ayant pas reçu leur salaire à 16 heures, ils ont appris par le directeur, Ivan Castel, que la compagnie ferme ses portes et qu'ils ne seront pas payés.

Plainte au bureau de l'emploi

Pour les employés, c'est un drame. Rachel Figaro, une habitante de Sainte-Croix âgée de 27 ans, doit chercher un autre emploi dans l'immédiat pour subvenir aux besoins de sa famille. «Je travaille ici depuis juillet et j'étais satisfaite de ma paie. J'ai remarqué qu'en août, on ne validait plus nos rendez-vous, ce que je trouvais louche. J'ai perdu mon emploi et je dois en trouver un autre, car j'ai une petite fille», nous confie-t-elle. Elle a déposé une plainte au bureau de l'emploi.

Pour sa part, Ivan Castel nous informe qu'il est en communication avec le management basé en France pour essayer d'entrer en contact avec le président et son associé. «Ils sont injoignables. J'ai déjà alerté les autorités concernées. Je vais déposer une plainte aux Casernes centrales avant d'aller au ministère du Travail et à l'ambassade de France», indique-t-il.

Au ministère du Travail, on assure avoir pris connaissance de ce cas. D'ailleurs, les fonctionnaires avaient demandé aux employés d'attendre jusqu'au 11 septembre pour le paiement. Ils vont maintenant entamer les procédures nécessaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.