Tunisie: Kais Said affirme ne pas vendre du rêve au Tunisiens

Tunis — Le candidat indépendant à l'élection présidentielle Kais Said a affirmé vendredi à El Jem (Mahdia) ne pas vendre du rêve aux Tunisiens, ni leur donner de fausses promesses.

Les programmes électoraux présentés par les différentes candidats depuis 2011 sont restés lettres mortes et les Tunisiens n'ont récolté que des illusions, a-t-il regretté.

S'adressant aux médias dans le cadre de son programme électoral, Kais Said affirme détenir des visions et des idées qu'il soumettra aux Tunisiens pour la construction politique et administrative de la Tunisie sur de nouvelles bases.

Il s'agit, pour l'essentiel de partir du niveau local au central, à l'instar de la révolution qui s'est déclenchée dans les régions intérieures avant d'atteindre la capitale. Le candidat suggère dans ce sens l'élection par les habitants d'un membre de chaque conseil local (la Tunisie en compte 265) pour les représenter au parlement.

Said propose, par ailleurs, la création d'un conseil supérieur de l'éducation et de l'enseignement, une institution constitutionnelle représentant toutes les parties concernées par ce secteur vital.

Le conseil décidera des réformes nécessaires à la promotion du système éducatif, a-t-il expliqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.