Ile Maurice: La date des élections conditionnée par les inaugurations

13 Septembre 2019

Les cérémonies officielles se succèdent. Après l'inauguration d'un complexe polyvalent vendredi à Petit-Verger, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, était à Rivière-Rempart hier après-midi, jeudi 12 septembre, pour remettre des titres de propriété à des habitants de La Clémence (voir plus bas). Parallèlement, le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, était au Bagatelle Dam pour inaugurer la station de traitement d'eau.

Tous ces événements semblent démontrer qu'on se rapproche des élections générales, donnant du coup des indications sur la date de la dissolution du Parlement. Toutefois, ce ne sera pas pour ce mois-ci, mais le calendrier du chef du gouvernement indique qu'il aura beaucoup à faire d'ici le mois prochain.

Selon des observateurs politiques, si le Premier ministre ne veut pas d'une partielle dans la circonscription n°7, Piton - Rivière-du-Rempart, le 13 novembre, même s'il a toujours affirmé le contraire, il devrait dissoudre le Parlement avant le début de la publication de plus de 43 993 bulletins de vote par la Commission électorale. Ce sera probablement fin octobre.

Cependant, rien ne dit qu'il tiendra les élections dans un délai minimum d'un mois sachant que les dispositions de la loi lui octroient également 150 jours à partir de la dissolution pour appeler la population aux urnes.

A New York le 28 septembre

Deux grands événements attendent le chef du gouvernement en septembre. Pravind Jugnauth s'envolera pour New York au cours de la semaine prochaine pour participer à l'assemblée générale des Nations unies. Officiellement, la 74e session plénière débute le 17 septembre, mais ce n'est que le vendredi 28 septembre que le Premier ministre s'adressera aux délégués présents. Au bureau du Premier ministre, l'on ne donne pas la date de son départ pour le pays de l'Oncle Sam.

Par ailleurs, depuis plusieurs mois, le gouvernement a annoncé que le Metro Express sera opérationnel à la fin de ce mois, mais le constructeur Larsen & Toubro aura une marge de manoeuvre au cas où il n'arriverait pas à livrer le chantier à temps.

Du côté du constructeur indien, une source affirme qu'il respectera le délai à moins qu'il y ait un inconvénient. «Les gros travaux infrastructurels ont été complétés à 100 %. Pour les rails, il ne nous reste que la région de Barkly et de Caudan à achever. Nous procédons actuellement à l'installation des câbles électriques et à l'aménagement des abris aux différentes stations», déclare-t-elle.

Cependant, c'est à se demander si Pravind Jugnauth sera au pays pour l'inauguration du métro fin septembre. Sa présence à l'ONU est considérée comme étant importante car cette assemblée générale est la première après l'adoption de la résolution de l'ONU sur la souveraineté de Maurice sur les Chagos datant du 22 mai. Ce sera l'occasion pour le Premier ministre de rappeler à la population mauricienne que c'est son gouvernement qui a initié les procédures pour obtenir cette victoire.

Lancement du métro début octobre

Toutefois, si le calendrier du Premier ministre ne le permet pas, le lancement du Metro Express pourra se faire au début d'octobre. D'ailleurs, Pravind Jugnauth aura un agenda très chargé le mois prochain. D'ici la fin du mois ou au début du mois prochain, il est invité à l'inauguration de la Médi-clinique de Petite-Rivière dépendant de sa disponibilité. Il nous revient que sa cellule de communication a dressé une liste de projets similaires que le locataire du bâtiment du Trésor inaugurera en octobre dans diverses circonscriptions. Au ministère de la Santé, une source fait ressortir que le nouvel hôpital de Vacoas connu comme l'ENT Hospital sera en service à partir de ce mois-ci ou au plus tard le mois prochain.

Du côté du ministère de l'Agro-industrie, le ministre Mahen Seeruttun avait visité le marché au gros de Belle-Rive le mois dernier. Selon son estimation, celui-ci devrait être opérationnel dans «six semaines». Ce projet est considéré comme étant important pour la communauté des planteurs.

Quoi qu'il en soit, octobre demeure un mois capital pour le calendrier du gouvernement et, partant, du pays.

Discours de campagne du PM à La Clémence

Pravind Jugnauth a caressé dans le sens du poil tant les grands planteurs de canne, hier, que les travailleurs. Il a tenu un discours politique, revenant à l'an 2000, lorsque le gouvernement duquel il faisait partie comme ministre de l'Agriculture a mis en place un plan de réforme stratégique de l'industrie sucrière. «Si pa tiena enn nouvo gouvernma pa ti pou ena lindistri sukrier.» Il a dit un «grand merci aux propriétés sucrières». Le Premier ministre a repris ses thèmes chéris : les vieilles personnes dont il a amélioré la qualité de vie, le salaire minimum, l'université gratuite, les nouveaux hôpitaux, le sport, la lutte contre la drogue... bref un bilan de campagne électorale. «An dezan edmi zot trouve tou seki monn fer, zot bizin imaziné dan prosin sinkan edmi ki nou kapav fer ankor.»

Bagatelle Dam: l'eau distribuée à 35 000 foyers et encore plus d'électeurs...

La Central Water Authority (CWA) a ouvert les vannes du Bagatelle Treatment Plant hier, en marge d'une distribution d'eau 24/7 aux consommateurs. Selon le Premier ministre adjoint et ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo, 20 000 m3 d'eau sur les 57 000 m3 que contient le barrage, seront distribués aux habitants des basses Plaines-Wilhems notamment Rose-Hill et Beau-Bassin ainsi que Pailles et Camp-Chapelon. Ce qui équivaut à environ 35 000 foyers ou 175 000 personnes. «Nous allons augmenter la distribution graduellement. Nou pou larg délo konpletman pou ariv 24/7.»

Interrogé, le directeur de la CWA, Yousouf Ismaël, explique que la capacité de l'eau a augmenté grâce à l'installation de 15 stations de traite- ment mobiles et le forage de sept nappes phréatiques. «Aujourd'hui, nous pouvons produire 900 000 m3 d'eau.»

Les travaux du Bagatelle Dam ont débuté le 2 février 2017. Yousouf Ismaël révèle que les coûts directs pour la construction du barrage sont de Rs 990 millions. Il faut y ajouter Rs 604 millions pour la connexion pour une distribution d'eau à Rose-Hill- Coromandel-Pailles. De ce montant, la CWA a dépensé Rs 304 millions à Rose-Hill pour le changement de tuyaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.