Sénégal: Fonds vert climat - Des collectivités territoriales de Fatick initient deux projets majeurs

Fatick — Les collectivités territoriales de la région de Fatick se sont engagées à soutenir deux projets majeurs d'adaptation aux changements climatiques à soumettre au Fonds vert climat pour accéder aux financements, a appris l'APS vendredi.

"Les deux projets majeurs que nous voulons soumettre aux Fonds vert climat concerne le renforcement de la résilience aux changements climatiques des systèmes socio-écologiques dans le Delta du Saloum, et sur le renforcement de la résilience économique des communes de la vallée morte du Sine face aux changements climatiques", a indiqué le maire de la commune de Soum, Moustapha Ngor Léon Diop.

Il s'exprimait au terme d'une réunion d'évaluation des deux notes conceptuelles des projets à soumettre au Fonds vert climat, en présence du directeur de l'Agence régionale de développement (ARD) de Fatick, Djidiack Faye, qui a joué une part active dans ce processus entamé depuis début 2019.

M. Diop a souligné que la région de Fatick reste très vulnérable aux changements climatiques avec des phénomènes comme l'érosion côtière, la salinisation des terres, la baisse continue des revenus agricoles.

"Face aux effets de ces changements climatiques, pour la première fois au Sénégal des collectivités territoriales ont, sous la houlette de l'Agence régionale de développement (ARD) de Fatick, et l'appui de partenaires techniques, décidé de porter des projets, pour accéder au financements du Fonds vert climat", a-t-il avancé.

"Maintenant, dans un scénario où ces deux projets à soumettre sont retenus par le Fonds vert, c'est près d'une vingtaine de collectivités territoriales qui seront impactées positivement et des milliers de personnes directement ou indirectement dans la région", a-t-il poursuivi.

Il a précisé que le contenu des notes conceptuelles des deux projets à soumettre est en phase avec le Plan Sénégal Emergent (PSE) et constitue une contribution importante dans la territorialisation du PSE, notamment dans sa mise en œuvre.

"A cette étape du processus, nous allons dans les jours à venir soumettre le contenu des notes conceptuelles des projets au ministère de l'Environnement pour validation d'abord ensuite leur transmission au Fonds vert climat", a-t-il indiqué.

M. Diop a insisté sur l'appui et l'accompagnement que les maires de Fatick attendent encore du ministère de l'Environnement dans ces deux prochaines étapes cruciales dans le processus d'accès aux financements, notamment la validation des deux projets et sa transmission par la tutelle au Fonds vert climat.

Le maire de Soum, une commune du département de Foundiougne, a lancé un appel au ministère de l'Environnement pour la validation de ces deux projets majeurs qui selon lui "tiennent à cœur les populations de Fatick".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.