Angola: Zimbabwe - Échange d'expériences entre agents touristiques

Bulawayo (Envoyé Spécial) — Cent soixante dix prestataires des services, opérateurs et agences de voyage, 260 exposants de 20 pays ont commencé ce vendredi, à partager leurs expériences et à échanger d'informations sur le secteur du tourisme.

Cet événement, qui officiellement ouvert ce soir, a débuté jeudi avec le montage des stades, et à cette occasion l'Angola a reçu la visite du secrétaire d'État au Tourisme et de la ministre de la Jeunesse, Culture et Sport.

La matinée de ce vendredi a été réservée à Be to Be, une sorte de tête à tête entre prestataires de services et fournisseurs.

La délégation angolaise est conduite par l'Institut de Promotion Touristique de l'Angola et intègre des agents de voyage et des promoteurs du tourisme.

La participation de l'Angola à cette foire, promue par l'Agence de tourisme du Zimbabwe (ZTA), et d'autres pays régionaux et africains est d'une grande importance car elle permet aux Angolais de recueillir des expériences du modèle de tourisme régional.

La Malaisie, la Chine, la Zambie, l'Afrique du Sud, le Botswana, le Kenya, le Mozambique, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Ouganda, la République tchèque, Lesotho, Inde et la Tanzanie, participent à cet événement.

Bulawayo est une ville et un district du Zimbabwe ayant le statut de province. C'est la deuxième ville la plus peuplée du pays, juste derrière la capitale, Harare. Elle a été fondée par les Britanniques en 1893.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.