Maroc: L'ambassadeur du Royaume à Saint-Marin remet ses lettres de créance

14 Septembre 2019

Les Capitaines-régents de la république de Saint-Marin, Nicola Selva et Michele Muratori, ont reçu, jeudi, l'ambassadeur du Maroc, Youssef Balla, qui leur a remis ses lettres de créance en sa qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de S.M le Roi auprès de la République de Saint-Marin.

Dans une allocution de circonstance, Youssef Balla a transmis les salutations les plus chaleureuses et l'estime de S.M le Roi Mohammed VI aux Capitaines-régents de Saint-Marin, ainsi que ses vœux de progrès et de prospérité à Saint-Marin et à son peuple ami.

Il a mis en avant, dans ce sens, l'excellence des relations liant le Maroc et Saint-Marin, «des relations qui sont empreintes du sceau de l'amitié et du respect mutuel, puisant leur solidité dans le partage des valeurs universelles de paix, de stabilité et de développement durable dans le monde tel que l'atteste la concertation et le soutien réciproque au sein des organisations et des instances internationales ainsi que la convergence de vues sur les grands enjeux que connaît la région euro-méditerranéenne».

Lors de cette audience, Youssef Balla a relevé que la force des relations entre les deux pays réside surtout dans la volonté partagée et l'ambition commune de renforcer la coopération et la densifier davantage, notamment sur le plan économique dont le niveau demeure encore modeste et en deçà des aspirations des deux pays et surtout de l'énorme potentiel non encore exploité.

Il a réitéré, par la même occasion, la ferme volonté du Maroc et sa détermination à œuvrer pour la promotion et le développement d'une coopération mutuellement bénéfique, en créant les conditions et le cadre propices notamment pour les secteurs privés des deux pays leur permettant de nouer des relations et d'engager des partenariats gagnant-gagnant.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères de Saint-Marin, Nicola Renzi, a salué les réformes importantes engagées depuis des années au Maroc et qui ont contribué à la consolidation de la démocratie, de la stabilité politique et de la croissance économique.

Nicola Ranzi a rappelé également que le Maroc dispose d'un patrimoine historique et culturel «unique et d'une grande valeur» comme en témoigne son inscription sur la liste mondiale du patrimoine culturel de l'UNESCO.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.