Cote d'Ivoire: Paul Gogoua (dirigeant de l'Africa) - « Il est temps de faire la paix à l'Africa »

13 Septembre 2019

En tant que membre actif de l'Africa Sports, comment expliquez-vous les soubresauts dans le club, malgré le protocole d'accord signé entre Vagba Alexis et Antoine Bahi ?

Il faut que les gens comprennent que dans la vie, il y a un temps pour faire la guerre et un autre pour faire la paix. La paix a été signée sous la supervision de la Fif à travers un protocole d'accord. Il ne faut pas que certaines personnes croient qu'ils sont au-dessus autres. Il faut laisser le président Vagba diriger le club comme cela été précisé dans le protocole d'accord. Moi qui vous parle, j'avais des griefs contre lui ; mais tout cela, c'est du passé. Il faut que la paix revienne parce qu'en définitive, c'est au club qu'on fait du mal. Nous avons reproché certaines choses au président Vagba mais à partir du moment où il y a eu un protocole d'accord, tout le monde doit le respecter. Il n'y a pas deux Africa. Les deux dirigeants doivent travailler ensemble en respectant le protocole d'accord. C'est ma position sur la situation et je la défendrai jusqu'au bout.

Au niveau du handball, après sa brillante victoire contre Bandama, l'Africa est-elle résolue à reconquérir le titre cette saison ?

Oui bien sûr. C'est d'ailleurs l'ambition de toute équipe. Nous avons également bien préparé cette rencontre. Après notre contre-performance face à Habitat, il n'était plus question pour nous de fléchir à nouveau. Nous avons également bénéficié de l'apport de notre recrue congolaise Biya Eyoma Yoma, qui évoluait dans l'équipe de la Garde républicaine du Congo.

Qu'est-ce qui a changé dans cette équipe de l'Africa, par rapport à la saison dernière ?

Il y a la rage de vaincre. L'année dernière, nous avons raté le titre. Dans le domaine du sport, il est plus question d'organisation et de motivation. Les joueuses sont plus motivées.

Le titre se jouera sûrement cette saison entre l'Africa, Bandama et Habitat. Qu'est-ce qui fera la différence dans le sprint final, selon vous ?

La différence se fera au niveau du mental. Toutes les équipes ont les mêmes chances. L'équipe la plus appliquée et qui sera mentalement préparée remportera le titre. De toute façon, il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Toutes les équipes ont leur chance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.