Ile Maurice: Accident impliquant un officier de la SMF - «J'ai vu la mort en face», affirme un passager blessé

14 Septembre 2019

Cela fait trois jours depuis qu'il est hospitalisé. Ce passager blessé dans l'accident impliquant un policier de la SMF ivre mort, survenu mercredi à Vacoas, revient sur l'événement.

Il a un bras cassé. Et fait partie des quatre personnes qui sont toujours hospitalisées depuis l'accident survenu à La Marie Road, aux petites heures mercredi. Accident impliquant un minibus et une voiture que conduisait un policier affecté à la Special Mobile Force (SMF) en état d'ébriété. Ce passager du minibus âgé d'une quarantaine d'années revient sur les circonstances entourant l'accident.

«Je travaille pour un service de catering. Nous revenions d'une réception, après le mariage de mon manager, aux petites heures. Nous étions sept personnes à bord. Quand nous sommes arrivés à la croisée de la Marie Road, à Vacoas, la voiture que conduisait le policier est sortie du côté gauche de la route pour venir dans celui de droite. Le chauffeur du van a perdu le contrôle. Nous avons foncé tout droit dans un mur. J'ai vu la mort en face», se souvient le passager, assis sur son lit, à l'hôpital Victoria, à Candos.

Pompiers sollicités

Une passagère, qui avait pris place à côté du chauffeur, était même coincée dans le van, poursuit le blessé. «Il a fallu solliciter l'intervention des pompiers pour l'extirper du véhicule. Le service d'aide médicale d'urgence n'a pas tardé à arriver.» Tous les passagers du minibus ont été blessés, avec au moins des blessures superficielles. Le quadragénaire, lui, a le bras droit cassé. «Je dois subir une opération chirurgicale dans cinq jours (NdlR, quatre aujourd'hui), entre-temps je souffre de mon épaule car j'ai un os brisé.»

Le policier de la SMF, qui est aussi admis à l'hôpital Victoria, s'est refusé à tout commentaire. Le jeune homme de 25 ans a le pied droit disloqué et plâtré. Pour rappel, il avait été testé positif à l'alcotest, avec 68 microgrammes dans le souffle alors que la limite autorisée est de 23 microgrammes.

Le policier était en congé de mariage, qui avait eu lieu le dimanche 8 septembre. Il conduisait une Toyota de couleur or vers 3 heures du matin, en compagnie d'un cousin, autre un policier de 22 ans.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.