Angola: L'UNITA s'informe des avancées dans la lutte contre la sécheresse à Cunene

Ondjiva — Le groupe parlementaire de l'UNITA a été informé vendredi, à Ondjiva, province de Cunene, des progrès en cours dans le cadre du plan d'urgence visant à aider les populations touchées par la sécheresse dans cette région.

Lors de la réunion avec le gouverneur de la province de Cunene, Virgilio Tyova, les parlementaires ont été informés que plus de 880.172 personnes vivant dans les zones les plus touchées par la sécheresse bénéficiaient d'eau potable et de diverses denrées alimentaires.

S'adressant à la presse à l'issue de la rencontre, le président du groupe parlementaire de l'UNITA, Adalberto Costa Junior, a indiqué que des solutions devraient être avancées pour prévenir les dommages susceptibles de se produire.

Il a ajouté qu'il fallait désormais veiller à protéger les populations de leurs zones traditionnelles grâce à des solutions concrètes et durables mises en œuvre par le Gouvernement pour en atténuer les conséquences.

La province de Cunene, rappelle-t-on, dispose de 20 camions pour aider les victimes de la sécheresse, de 400 réservoirs répartis dans diverses parties de la province, afin de faciliter la distribution d'eau à la population, ainsi que la réhabilitation de 171 forages, soit une moyenne de 28 par municipalité.

Dans le cadre de la même lutte, l'Exécutif angolais a déjà débloqué 3,9 milliards de kwanzas pour l'acquisition de biens divers.

Depuis octobre 2018, la sécheresse a touché gravement 880.172 personnes et un million de têtes de bétail.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.