Sénégal: Contestations de la famille Ndieguene sur l'HGS - Pr Iba Der Thiam apporte des précisions

13 Septembre 2019

Le coordonnateur du Projet de l'Histoire Générale du Sénégal (HGS), des origines à nos jours, Pr Iba Der Thiam a réagi à propos des «contestations» de la famille Ndiéguène sur le Volume 1 Tome 3. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction hier, jeudi 12 septembre, l'historien s'est voulu clair.

Suite à la polémique qui enfle sur le Volume 1 Tome 3, intitulé «1817-1914: Les années d'épreuves, de luttes armées, de renouveau religieux et culturel, de refus de la domination coloniale et de consolidation du pouvoir colonial», de l'Histoire Générale du Sénégal, des origines à nos jours (HGS), le coordonnateur général dudit projet, Pr Iba Der Thiam, a tenu à apporter des précisions.

«Selon certains journaux, parus jeudi 12 septembre 2019, des membres de la Famille Ndiéguène auraient reproché à l'Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours d'avoir écrit que: «un de leurs ancêtres, El Hadji Amadou Sakhir Ndiéguène, premier khalife de Tafsir Ahmadou Barro Ndiéguène, était le disciple d'El Hadji Malick Sy. Elle ajoute que l'- Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours aurait soutenu la thèse selon laquelle, «El Hadji Amadou Sakhir Ndiéguène est sorti de l'école de El Hadji Malick Sy», lit-on dans un communiqué parvenu à notre rédaction hier, jeudi 12 septembre.

La même source d'ajouter: «l'Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours tient à dire qu'elle n'a jamais rien dit de tout cela, dans aucune des pages du Volume 1/A Tome III. Ceux qui ont lu le livre, sans se contenter de certains commentaires de certains réseaux sociaux, peuvent en témoigner».

A en croire Pr Iba Der Thiam, «l'HGS n'a jamais interprété l'appartenance à l'école de Maodo, comme voulant dire que les gens cités ont été formés par Maodo où qu'ils auraient été ses élèves. Nous savons tous qu'El Hadji Amadou Sakhir Ndiéguène a été initié à la Tarikha Tidianiya par Serigne Mourtada Tall, fils d'El Hadji Oumar Foutiyou Tall; de ce fait, il ne peut être le disciple d'El Hadji Maodo Sy». Pour le coordonnateur de l'HGS, le livre traite de l'Histoire de la famille Ndiéguène depuis la page 138. On y lit, dit-il, que «ce fut toujours pendant la première moitié du XIXème siècle qu'avait eu lieu, à titre d'exemple, la rencontre entre El Hadji Oumar Foutiyou Tall et le Tafsir Médoune Ndiéguène à Kassas, en 1841...

Cette date se situe bien avant la naissance d'El Hadji Maodo Sy, qui eut lieu, comme tout le monde le sait, dans la deuxième moitié du XIXème siècle, en 1853, précisément». Toujours dans ces précisions, Pr Iba Der Thiam a fait savoir que «le chapitre sur la Famille Ndiéguène a été écrit en se basant sur des informations contenues dans une contribution faite sur cette famille par un illustre et prestigieux descendant de celle-ci, le chercheur Dr Assane Ndiéguène, à l'Université Sherbrooke, Québec, Canada et sur un reportage sérieux, dense et documenté d'un journalistechercheur, en l'occurrence Maguette Sèye, qui a travaillé avec la famille et dont le travail publié dans les journaux de large diffusion n'avait suscité, en son temps, aucune contestation».

Le coordonnateur de l'HGS a aussi rappelé, dans le communiqué, ses rapports avec la famille Ndiéguène, avant d'annoncer l'intégration du Dr Assane Ndiéguène au Comité de rédaction et de relecture des prochains volumes. Toutefois, Pr Iba Der Thiam se dit ouvert à toutes propositions visant à modifier le texte, si «telle formulation a été mal comprise». Le Comité de pilotage invite, par ailleurs, toutes les «familles religieuses qui le désirent à désigner un de leurs hommes de confiance, comme certains l'ont déjà fait, qui, en participant à nos travaux, comprendrait mieux notre démarche et nos intentions véritables».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.