Congo-Kinshasa: Ebola en RDC - Oly Ilunga n'a jamais tenté de fuir, selon son avocat

Soupçonné d'avoir détourné des fonds alloués à la lutte contre Ebola, l'ex-ministre de la Santé congolais Oly Ilunga est en garde à vue depuis le 14 septembre. Il doit être présenté au parquet le 16 septembre. Son avocat rejette les allégations de la police, selon lesquelles il aurait tenté de fuir la RDC.

Mis en cause dans une affaire de détournements de fonds, l'ancien ministre congolais de la Santé, le docteur Oly Ilunga, n'a jamais tenté de fuir la République démocratique du Congo, affirme son avocat, Maître Guy Kabeya, qui rejette les accusations des autorités.

La police avait en effet affirmé sur son compte Twitter que le docteur Oly Ilunga avait cherché à quitter Kinshasa pour Brazzaville. Soupçonné d'avoir détourné plus de 4 millions de dollars alloués par le gouvernement à la lutte contre Ebola, l'ancien ministre est en garde à vue depuis le 14 septembre.

« Deux tweets de la police nationale congolaise ont prétendu que le docteur Ilunga allait s'échapper vers Brazzaville, explique Me Guy Kabeya. Sur cette base, ils ont émis un mandat d'amener. Ils l'ont arrêté et ramené à la police judiciaire. On va utiliser les voies légales pour obtenir sa libération. Sur le fond, il faut qu'on démonte point par point les accusations. Nous attendons les preuves. »

« Violation des droits de la défense »

Selon son avocat, Oly Ilunga devrait être présenté au parquet ce 16 septembre. Maître Guy Kabeya regrette, par ailleurs, d'avoir été empêché de voir son client, ce 15 septembre, au commissariat de la police nationale. Il s'agit, à ses yeux, d'une violation des droits de la défense.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.