Togo: Pluie de gaz lacrymogènes contre des militants du PNP à Mango, plusieurs blessés graves

15 Septembre 2019

Toujours pas de répit pour les militants et sympathisants du PNP de Tikpi Atchadam au Togo. Une information faisant le tour des réseaux sociaux en fin de ce week-end fait état de nouveaux « tirs de gaz lacrymogènes et de tirs à balles par un groupe de gendarmes et de militaires au siège du PNP-Mango », faisant ainsi, « plusieurs blessés graves ».

Ceux qui ont rapporté cette information indiquent que cette répression a eu lieu alors même que se tenait « la réunion du PNP à l'intérieur du siège ».

A l'origine des manifestations qui ont secoué le Togo entre 2017 et 2018, le PNP visiblement n'est plus en odeur de sainteté avec les autorités du pays qui n'ont de cesse réprimé ces nouvelles tentatives de manifestations sous toutes leurs formes depuis plusieurs mois.

Certains même des dirigeants du partis ont dû été interpellés avant d'être relaxés alors que d'autres militants du même parti végètent toujours en prison. Le président même du parti est en exil depuis l'année 2017, craignant pour sa vie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.