Cote d'Ivoire: Abissa 2019 - Le peuple N'zima scelle sa cohésion pour un développement harmonieux

15 Septembre 2019

Le peuple N'Zima a procédé, le 14 septembre 2019, à la Cour royale, à Grand-Bassam, quartier France, à l'annonce et au lancement de l'Abissa 2019.

C'était en présence de Sa Majesté Nanan Désiré Amon Tanoé, Roi des N'zima Kotoko de Côte d'Ivoire, également président du directoire de la chambre des rois et chefs traditionnels.

L'édition 2019, placée sous le thème : « Les sept (7) familles, piliers de la société N'zima et de la cohésion sociale » se déroulera du 20 octobre au 3 novembre 2019, à Grand-Bassam, au quartier France.

Ce sont donc 200.000 festivaliers qui vont vivre, vibrer au rythme de cette traditionnelle fête culturelle et de réjouissances qui symbolisent également les concepts de démocratie et de justice.

Ce, à travers la critique sociale. Pour les N'zima la bonne gouvernance est indispensable au développement de la personne humaine et de la société.

Selon Jean Baptiste Amichia, président de l'Association Abissa montre qu'entre deux éditions, le peuple N'Zima continue de travailler à sa cohésion.

« L'Abissa est une période de conclusion d'une année au cours de laquelle l'ensemble des composantes de la société N'zima a travaillé pour se comprendre à nouveau, pour clarifier ce qui devrait être et continuer de cheminer ensemble », a-t-il expliqué.

Et d'ajouter: « La société N'Zima est basée sur sept (7) familles. Lorsqu'elles sont réunies la société N'Zima l'est également ».

Deux innovations majeures vont marquer cette édition. Il s'agit de la présentation des sept instruments de l'Abissa qui matérialisent les sept familles d'une part. Et d'autre part, de la volonté du peuple N'zima d'aller à la rencontre des peuples de Côte d'Ivoire, d'Afrique et du monde.

Ce qui va se matérialiser par des actes. « Ce sont des innovations que les festivaliers auront l'occasion d'apprécier lors de l'édition 2019 de l'Abissa », ont indiqué les organisateurs sans plus de détails.

Revenant sur les incidents de 2018, M. Amichia a souligné qu'ils sont dépassés. « La réconciliation est un cheminement. Nous avons voulu la matérialiser en présence du roi pour dire à la face du monde que le peuple N'zima dans sa composante marche vers la cohésion », a-t-il soutenu.

Avant d'affirmer que le lancement de l'Abissa est un appel à cette cohésion. Chacun d'entre nous, a-t-il fait remarquer, est responsable de l'avancée vers cette cohésion.

A l'en croire, lorsque le roi et les 7 familles, l'ensemble des chefs de communauté, des féticheuses sont réunis, c'est une invitation à chacun pour qu'on ne perde pas l'essentiel, c'est-à-dire, la cohésion pour le développement et l'harmonie.

Pour sa part, le directeur général de Côte d'Ivoire tourisme, Jean-Marie Somet a remercié le peuple N'Zima pour avoir mis au goût du jour l'Abissa. « Le sept (7) familles ont décidé dans la cohésion de nous montrer l'exemple.

Le tourisme s'inscrit dans cette dimension de cohésion sociale », s'est-il réjoui. Et d'annoncer que Côte d'Ivoire tourisme a décidé de mettre une stratégie pour que l'Abissa, dès sa reprise, impacte beaucoup plus sur le plan économique.

Saluant le rôle fédérateur de l'Abissa, à travers la valorisation de la culture ivoirienne, Murielle Cissé d'Orange Côte d'Ivoire, a indiqué que cet événement culturel appartient au monde entier.

« Nous sommes fier d'accompagner cet événement qui se bonifie d'année en année  et qui rapproche les Ivoiriens de leurs cultures », a-t-elle affirmé. Et d'annoncer que l'opérateur digital engagé va renforcer la promotion digitale de l'Abissa au niveau national et international.

Aussi a-t-elle annoncé le renforcement du Wi-Fi du village pendant l'événement et la mise à disposition de la TV d'Orange pour suivre l'Abissa en direct.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.