Sénégal: Pétrole et gaz - Les Sénégalais à nouveau dans la rue

13 Septembre 2019

De nombreuses personnes ont manifesté ce vendredi à Dakar pour maintenir la pression sur le pouvoir.

Ils étaient très nombreux dans les rues de Dakar ce vendredi pour exiger la vérité sur l'affaire qui éclabousse depuis des mois Aliou Sall, le frère du président, dans l'attribution des concessions d'hydrocarbures. Une manifestation initiée par la société civile et la plateforme Aar linu Book dont Daouda Gueye est une des figures.

À la place de l'obélisque, point de départ de cette manifestation, il explique les revendications de son mouvement. "Nous voulons la transparence dans la gestion des ressources du pétrole et du gaz. Nous demandons le recouvrement de tous les avoirs pétroliers et gaziers spoliés à la suite de certains contrats. Que ces contrats soient renégociés et les dossiers transmis à la justice afin que tous les coupables soient simplement condamnés."

Aliou Sall le frère du président cité

Aliou Sall est soupçonné d'avoir touché des pots-de-vin, selon nos confrères de la BBC qui ont révélé cette affaire. Le montant serait de 250.000 dollars dans un contrat d'attribution de deux champs pétroliers et gaziers à une société appartenant à un homme d'affaires australo-roumain.

Aliou Sall pour sa part nie les faits qui lui sont reprochés. Il a cependant démissionné fin juin de la présidence de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

Des auditions

Pour l'association des consommateurs du Sénégal, l'Ascosen, qui se dit solidaire des initiateurs de cette manifestation, cette mobilisation va permettre aux Sénégalais d'espérer mieux tirer profit des ressources du sous-sol. "On peut penser que ce mouvement va créer des garde-fous afin de nous éviter les effets pervers qu'on a connus ailleurs sur le continent", explique Momath Cissé, le président de cette organisation. "Nous avons espoir que les consommateurs verront des améliorations dans tous les domaines de la vie grâce à ce combat."

Le procureur de la République a lui lancé, en juin, un appel à témoins dans cette affaire. Plusieurs personnes ont depuis été auditionnées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.