Rwanda: Il y a un an jour pour jour, l'opposante Victoire Ingabire sortait de prison

L'opposante rwandaise Victoire Ingabire était libérée il y a un an jour pour jour ce dimanche. Le 15 septembre dernier, après huit ans de prison, elle a bénéficié d'une grâce présidentielle. Mais la présidente des Forces démocratiques unifiées (FDU) Inkingi assure que la situation de son parti reste préoccupante.

Lorsqu'elle est sortie de prison, il y a un an, Victoire Ingabire avait remercié le président rwandais Paul Kagame. L'opposante voulait croire que sa libération correspondait à une véritable ouverture de l'espace politique au Rwanda. Un an plus tard, elle n'y croit plus beaucoup, signalant que, depuis sa libération, deux cadres de son parti ont été tués et un troisième a « disparu ».

Victoire Ingabire soutient que les autorités rwandaises n'ont pas su apporter de réponses aux grands défis que sont la démocratie et le développement, depuis qu'elle est rentrée d'exil, il y a neuf ans.

Victoire Ingabire avait été arrêtée peu de temps après son retour dans la capitale Kigali, après 16 ans d'exil aux Pays-Bas. Alors qu'elle entendait s'opposer à Paul Kagame à la présidentielle de 2010, elle avait été condamnée pour « minimisation du génocide », notamment.

Espace politique fermé

« Quand j'ai été libérée, je me suis dit que peut-être notre pays était entré dans une nouvelle ère, que le régime avait compris qu'on ne peut pas avoir de développement durable sans démocratie », nous explique Victoire Ingabire que RFI a joint par téléphone.

« Mais je n'ai pas tardé à comprendre que l'espace politique était resté fermé dans notre pays, poursuit-elle. Un mois plus tard, notre premier vice-président Boniface Twagirimanaa disparu dans une prison. Au mois de mars, mon assistant a été assassiné. Au mois de juillet, notre représentant dans les régions de l'Est a disparu ».

Les autorités affirment que Boniface Twagirimana s'est évadé de prison.

« J'en doute fort, nous répond Victoire Ingabire, parqu'il était nouveau dans cette prison. Comment vous voulez vous échapper d'un endroit où vous ne connaissez personne et où vous ne connaissez même pas la région ? ». Victoire INgabira assure encore avoir des informations selon lequel le vice-président ne s'est pas échappé.

La police a-t-elle procédé à des arrestations dans l'affaire de l'assassinat d'Anselme Mutuyimana en mars 2019 ?

« Ils nous ont dit qu'ils ont ouvert une enquête, s'ils voulaient vraiment arrêter ceux qui ont assassiné Anselme, ils devraient le faire...»

Son parti, le FDU Inkingi, n'a toujours pas de reconnaissance légale. Sa présidente doit se présenter au bureau du procureur une fois par moi. Elle ne peut pas quitter le territoire sans l'autorisation des autorités.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.