Congo-Kinshasa: Coopération Internationale, Intégration Régionale et Francophonie - Guillaume Manjolo insiste sur le transfert des technologies lors des négociations avec les partenaires

Après la cérémonie de remise -reprise au cabinet du ministre, et sa prise de fonctions lundi 9 septembre 2019, le Ministre d’État à la Coopération Internationale, Intégration Régionale et Francophonie, Maître Pépin-Guillaume Manjolo a présidé mardi 10 septembre dernier, sa première réunion de travail et d'orientation avec les chefs de corps du secteur de la diplomatie de développement au sein du ministère de la Coopération Internationale, Intégration régionale et Francophonie.

C'était en présence du Vice-ministre à la Coopération Internationale, Valery Mukasa. Ce tandem s'engage actuellement pour une coopération active au service de la population congolaise. En effet, le nouveau Patron de la Coopération place son mandat sous le signe de transfert des technologies pour la modernisation de la République Démocratique du Congo.

Le jeudi 12 septembre, il était en compagnie des Secrétaires généraux et Directeurs de l'administration centrale de la Coopération internationale, Intégration régionale, le Coordonnateur de la CIRGL et le Délégué Général à la Francophonie. Au cours de leur séance de travail, ces derniers ont reçu du Ministre d'Etat des orientations précises sur les plans d'actions prioritaires à réaliser dans le court, moyen et long terme. Ceci, dans le but de relever des défis majeurs parmi lesquels la reprise de la coopération entre la RDC et ses partenaires extérieurs pour que la contribution du secteur de la coopération au budget de l'Etat atteigne les 50 pourcents.

Plusieurs projets sont en vue notamment, la construction d'un bâtiment moderne pour le ministère d'Etat à la coopération dans les 25 prochains mois. Le Ministre d'Etat à la coopération a également insisté sur le fait que le transfert des technologies devra absolument être pris en compte lors des négociations avec les partenaires.

Vivement les jeux de la Francophonie

Par ailleurs, le Ministre a abordé avec ces experts, les préparatifs des 9èmes Jeux de la Francophonie prévus en 2021 à Kinshasa. Il s'agit, en effet, d'un événement culturel de portée internationale devant permettre de redorer et de mieux vendre l'image du pays à l'extérieur. Dans ce cadre, une ordonnance présidentielle, un décret du Premier ministre ainsi qu'un arrêté du Ministre d'Etat à la Coopération à signer dans les prochains jours, permettront la mise en place d'un comité préparatoire de la rencontre à différents niveaux.

Ministre d'Etat de la Coopération Internationale, Me. P. Guillaume Manjolo, avec le Vice-ministre Valery Mukasa en compagnie des Secrétaires généraux

Au niveau régional, Maître MANJOLO a instruit ces chefs de corps de redynamiser les Grandes Commissions Mixtes avec les pays du Nord, surtout dans le domaine de l'échange scientifique, précisément l'octroi des bourses aux étudiants congolais.

Et sur le plan sécuritaire, il sera question pour le Ministère d'obtenir que tous les Etats membres de la SADC ratifient le protocole de cette organisation sous régionale relative à la défense commune.

Une visite d'inspection à l'administration centrale

Dans un autre chapitre, le Ministre d'Etat à la Coopération Internationale, Intégration Régionale et Francophonie, Maître Pépin-Guillaume Manjolo Buakila, 3 jours après sa prise de fonctions, a tenu à revoir les différents bâtiments qui abritent les services de l'administration de son Ministère. Ces locaux où il a eu ses bureaux pendant près d'une décennie. Présence remarquée à ses côtés du Vice-ministre à la Coopération internationale, Valery Mukasa.

Point de départ, le bâtiment de la coopération située dans l'enceinte de la SNEL, avenue de la Justice à Batetela/Gombe. Ici, sont installés les bureaux de la Délégation Générale à la Francophonie et ceux de la Coopération Internationale et Régionale. Il est un peu nostalgique d'une part parce qu'ici, Maître Manjolo a revu le tout premier bureau qu'il a occupé en 2008 comme Conseiller chargé de toutes les questions d'intégration et de coopération régionale et même internationale.

Le constat y est simplement déplorable. Presque tout est à refaire, en commençant par les infrastructures, sans oublier l'homme qui devrait absolument acquérir la culture de la préservation du patrimoine commun et apprendre à travailler dans des conditions de dignité.

La CIRGL et l'intégration régionale ont quant à eux, des bureaux à l'immeuble Aruimi, Gombe/Royal. Le Ministre d'Etat se rendra compte des conditions de travail de ces fonctionnaires et agents de son Ministère dans les tous prochains jours.

Signalons que pour son premier déplacement officiel à l'extérieur de la RDC, Avec le Vice-premier ministre de l'Intérieur, le Ministre d'Etat à la coopération, Me Manjolo, a représenté le pays aux obsèques du Président Mugabe à Harare, Samedi 14 septembre 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.