Congo-Kinshasa: [Sylvestre Ilunga à la manœuvre] Gratuité de l'enseignement - La Banque Mondiale prête à épauler le gouvernement congolais

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a échangé, le vendredi 13 septembre 2019, avec une délégation de la Banque Mondiale conduite par l'administrateur Groupe Afrique II, Jean-Claude Tchatchouang, sur la situation économique et financière du pays.

La Banque Mondiale promet déjà son appui financier au gouvernement pour soutenir la gratuité de l'enseignement de base rendue effective cette année. Cette institution financière internationale se dit disposée à accompagner la RD. Congo dans la réalisation d'autres projets dans différents secteurs comme partenaire, a déclaré M. Tchatchouang, au sortir de cet entretien.

Ceci fait suite à la séance de travail tenue quelques jours plus tôt par le Premier ministre concernant la gratuité de l'enseignement à la base qui tend doucement vers son effectivité. Il avait donné des instructions claires au cours de cette rencontre réunissant les ministres concernés par cette réalisation.

Il en ressort que dès ce mois de septembre, le gouvernement central de la République Démocratique du Congo va décaisser l'enveloppe nécessaire pour payer les enseignants et permettre aux écoles publiques de fonctionner normalement.

Le chef du gouvernement a, par la suite, reçu le représentant du Fonds Monétaire International en RDC, Philippe Egoume. Quelques mots sur les questions liées au cadre macro-économique, ont été évoqués lors de cette rencontre entre Ilunga Ilunkamba et son hôte.

24 heures avant, il avait eu ce jeudi une réunion de travail avec les vice-premiers en charge des Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction, celui du Budget, Jean-Baudouin Mayo, le Ministre des Finances, le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo ainsi que les responsables de l'OVD, du Foner et de l'Office des Routes. La poursuite de l'évaluation de travaux de construction des routes amorcés dans le cadre du programme des 100 jours du Président de la République était au cœur de la réunion.

Après avoir reçu toutes les informations techniques, le chef du gouvernement, Ilunga Ilunkamba a décidé d'activer la chaîne de dépenses pour permettre à l'OVD, l'Office des routes et le Foner de finaliser ces travaux de construction, a précisé Willy Ngoopos, vice-premier ministre, ministre des ITPR, afin de faciliter la mobilité de la population rendue pénible suite aux embouteillages.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.