Soudan: Kfout - Les partis et les mouvements armés sont égaux en droits et en devoirs

Khartoum — - Le Gén-Maj. Al-Taieb Ahmed Ibrahim Kfout, Leader du Mouvement de la Volonté Libre, a déclaré mardi que tous les Partis Politiques et Mouvements Armés sont égaux en Droits et en Devoirs sous le Gouvernement de Transition.

Kfout a dit dans une déclaration à (SUNA) que les Mouvements Armés ont le Droit d'exiger des Arrangements de Sécurité et l'Intégration de leurs Forces, ainsi que le Droit de demander la participation au pouvoir.

Il a critiqué l'appel de Malik Aggar, Leader du MPLS pour des Régions Autonomes du Sud-Kordofan et du Nil Bleu, ajoutant que "tous les Hommes Politiques sont maintenant dans une Situation d'Equation Nulle".

Kfout a déclaré que la Déclaration de Principes faite à Juba avec le Front Révolutionnaire arrivait au bon moment et a appelé toutes les Forces Politiques à tenir compte de la Demande de Levée des Armes et des Problèmes du Citoyen Soudanais.

Pour sa part, Adam Yaghoub, Secrétaire Général du Mouvement de la Volonté Libre, a souligné qu'il n'existait aucune tutelle d'un Mouvement Armé sur un Autre et que tous les Mouvements Armés faisaient partie intégrante de la Révolution de Décembre.

Il a considéré que les Négociations en cours avec le Front Révolutionnaire est une sorte de Défi et a promis un Bon Indicateur. Il a également souligné que la Question de la Paix est une Question Légitime et ne pouvait en être exclue, car elle réglait les Problèmes de l'Economie et les Problèmes Sociaux, car c'était un négatif de la Guerre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.