Soudan: Faysal - Nécessité de réforme des lois de médias

Khartoum — - Le Ministre de la Culture et de l'Information, Faysal Mohamed Saleh, a déclaré que Certaines Lois dans les Médias devraient être Réformées et que les Médias Publics devraient être Restructurés pour suivre le Rythme de la Nouvelle Etape.

"Ils forment un Comité Consultatif au Ministère de l'Information pour Elaborer un Plan de Formation National", a-t-il déclaré, dans le cadre de l'Atelier "Media de Transition" organisé par le Centre des Services de Presse de Khartoum en Coopération avec Friedrich-Ebert-Stiftung les 15 et 16 Septembre courant.

Il a appelé à ouvrir la Voie au Secteur Privé pour qu'il investisse dans les Médias, soulignant l'importance des Médias et de son Message, soulignant l'importance de l'Accès à l'Information, appelant l'Etat à réduire les Coûts et les Frais de Douane pour les Journaux.

De son côté, Esraa Zain Al-Abidin, Experte des Médias, a recommandé, dans un Document, présenté l'importance de la Formation des Travailleurs des Médias et l'Application des Normes Professionnelles Appropriées, ainsi que la Recherche de Solutions pour Réduire les Redevances des Licences de Radiodiffusion.

Elle a appelé à la création d'un Organe chargé de la mise en Place de Contrôles, ainsi que du Personnel chargé de l'Evaluation Professionnelle annuelle et des Programmes travaillant dans ces Filières.

Dans un Document (Visions et Idées des Médias Gouvernementaux), Al-Sayed a recommandé la Création d'un Conseil Supérieur des Médias Electroniques, à condition qu'il soit Indépendant pour Superviser et Assurer le Suivi en plus de l'Elaboration d'un Code de Déontologie qui réglemente et protège les Médias et le Processus des Médias contre les Ingérences et les Violations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.