Ile Maurice: Beau-Bassin - Deux gardiennes tabassées par une détenue

16 Septembre 2019

Le rappel à l'ordre qui lui a été donné ne lui a pas plu. Une détenue âgée de 34 ans aurait tabassé une Woman Prison Officer, dans l'après-midi du samedi 14 septembre, à la prison des femmes, à Beau-Bassin. La victime a été grièvement blessée alors qu'une collègue venue à sa rescousse a aussi pris des coups.

Elles se sont rendues à l'hôpital Jeetoo à Port-Louis pour des soins. La surveillante avait réprimandé la détenue, une trentenaire, qui devait s'atteler à certaines tâches.

Mais la trentenaire qui n'avait pas le droit de parler à celles qui sont en détention provisoire faisait preuve d'indiscipline et en a profité pour embrasser une détenue. La gardienne de prison, soupçonnant que la détenue aurait pu échanger un produit illicite après avoir été en contact avec l'autre détenue, l'a rappelée à l'ordre. C'est alors qu'elle l'aurait agressée. La scène a été d'une rare violence.

La détenue aurait tiré les cheveux de l'employée en la faisant tourner sur elle-même avant de la rouer de coups de poing et de coups de pied. Les blessées ont fait une déposition au poste de police de Barkly. Après cette agression, le personnel pénitentiaire dénonce l'insécurité sur le lieu de travail. Une seule femme se retrouverait parfois à assurer la surveillance d'une centaine de prisonnières dans un yard. L'on ajoute qu'il n'y aurait ni équipement pour communiquer en cas de danger ni de système d'alarme.

Sollicité, le commissaire des prisons, Vinod Appadoo, condamne cette agression. «Ce qui s'est passé est malheureux. Mais c'est un acte isolé. Les cas d'agression sur des officiers de prison sont très rares à présent. Les officiers travaillent en toute sécurité. Le nécessaire a été fait afin que ce genre d'incident ne se répète pas. Je ne tolère pas la violence sur les gardiens de prison et ni sur les détenus», relève-t-il. La détenue a été transférée à la Segregation Prison for Women à Beau-Bassin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.