Sénégal: L'agro-écologie, le remède contre la pauvreté et l'exode rural à Ndiob (maire)

Ndiob — La commune de Ndiob (centre) met en œuvre plusieurs programmes agricoles basés sur l'agro-écologie, dans le but de combattre la pauvreté et l'exode rural, a-t-on appris dimanche de son maire, Oumar Bâ.

"Le choix de l'agro-écologie dans notre commune date de 2014. C'est un type d'agriculture plus respectueuse de l'environnement, une politique agricole durable. C'est une nécessité absolue, si nous voulons sortir de la pauvreté et de l'exode rural", a dit M. Bâ.

Il s'entretenait avec des journalistes en marge d'une réunion de restitution des consultations populaires organisées dans les régions du bassin arachidier (Fatick, Kaolack, Kaffrine et Diourbel) par la Dynamique multi-acteurs pour une transition agro-écologique au Sénégal.

"On ne peut plus continuer avec l'agriculture conventionnelle, qui a appauvri nos terres. Il nous faut un retour en arrière, une revalorisation de nos pratiques agricoles anciennes, en les enrichissants de la science", a souligné Oumar Bâ.

"C'est une nécessité absolue, si nous voulons sortir de la pauvreté", a insisté M. Bâ, ajoutant que la mairie de Ndiob a cultivé "plus de 100 hectares de mil grâce à l'agro-écologie, avec un rendement passé de 700 kilos à plus de 1.000 kilos par hectare".

Deux villages de la commune, Thiandé et Simal, sont choisis pour expérimenter ce type d'agriculture, selon le maire.

"L'agro-écologie étant un ensemble d'éléments, sur le plan de la reforestation, on est en train de mettre en œuvre un programme de reboisement de 10.000 plants, essentiellement avec des espèces disparues ou en voie de disparition", a-t-il dit aux journalistes.

Selon le maire de Ndiob, les femmes de la commune ont été formées à la fabrication de "foyers améliorés", une initiative dont le but est de réduire la consommation de bois de chauffe. "Nous avons un programme de 2.000 fourneaux améliorés dont 437 ont déjà été fabriqués."

"Toutes ces initiatives montrent que la commune de Ndiob est depuis longtemps dans la transition agro-écologique, une forme d'agriculture respectueuse de l'environnement, une agriculture durable, qui restaure la biodiversité et augmente les rendements des producteurs", a souligné Oumar Bâ.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.