Maroc: L'AREF de Rabat-Salé-Kénitra se lance dans la formation continue des ses enseignants

16 Septembre 2019

Lancement officiel au profit des enseignants des matières scientifiques

L'Académie régionale de l'éducation et la formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra a organisé, samedi à Rabat, une rencontre de communication autour du programme régional de la formation continue en méthodes d'enseignement en langues étrangères au profit des enseignants des matières scientifiques dans l'enseignement public.

Placée sous le thème "La formation continue : pilier du renforcement, de la consolidation et de la promotion des compétences professionnelles des enseignants", cette rencontre marque le lancement officiel du programme de la formation continue en méthodes d'enseignement en langues étrangères au profit des enseignants des matières scientifiques.

Elle s'inscrit dans la poursuite du déploiement des contenus de la Vision stratégique du Conseil supérieur de l'éducation, la formation et la recherche scientifique 2015-2030, l'opérationnalisation des mesures du projet relatif au renforcement de la maîtrise des langues étrangères et l'implémentation des contenus de la loi-cadre 51-17, notamment ses articles 32 et 39.

Cette rencontre a pour objectifs la présentation du bilan relatif à la mise en œuvre des mesures afférentes à l'usage des langues étrangères dans l'enseignement des matières scientifiques depuis le lancement des sections internationales du Baccalauréat marocain en 2013-2014 et la création du parcours international dans le cycle collégial en 2017-2018, la capitalisation et la valorisation des acquis en matière des formations destinées aux enseignants des matières scientifiques, la promotion de la qualité de l'encadrement et de la formation continue et le développement continu de la performance des acteurs pédagogiques de la région.

Il s'agit également de la consolidation de l'acquisition des compétences linguistiques et professionnelles requises pour l'enseignement en langues étrangères et de la présentation du Plan d'action régional pour la promotion des compétences linguistiques en langues étrangères d'enseignement des matières scientifiques au secondaire collégial et qualifiant.

Intervenant à cette occasion, le directeur de l'Académie régionale, Mohamed Aderdour, a indiqué que cette rencontre de communication va permettre de partager le bilan de mise en œuvre des mesures concernant l'adoption des langues étrangères pour l'enseignement des mathématiques et des matières scientifiques, précisant que ces mesures ont commencé au niveau de la région depuis l'année scolaire 2014/2015, en parallèle avec l'implémentation des sections internationales du Baccalauréat marocain et le lancement du parcours international du cycle secondaire collégial en 2017.

Cette journée permettra aussi d'évaluer le bilan de la consolidation de l'enseignement et de l'apprentissage des langues étrangères dans la région et la valorisation des acquis au niveau des formations au profit des enseignants des mathématiques et des matières scientifiques, et de relever le défi de la qualité de la formation continue et l'encadrement avec le perfectionnement de l'action des acteurs pédagogiques dans la région, tout en ciblant l'acquisition des compétences linguistiques et professionnelles nécessaires pour la pratique enseignante en langues étrangères, a souligné M. Aderdour.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.