Cote d'Ivoire: Adama Bictogo - "La victoire du Rhdp en 2020 ne souffrira d'aucune contestation"

16 Septembre 2019
interview

Après près de deux heures d'échanges avec les coordonnateurs régionaux et leurs associés, le directeur exécutif du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), le ministre Adama a répondu aux questions de la presse.

Quelles étaient les motivations de la rencontre de ce jour ?

La rencontre de ce jour portait essentiellement sur l'implantation du RHDP sur l'ensemble du territoire.

Il y a un mois que les coordonnateurs et associés ont été désignés. A la suite de cette désignation, les coordonnateurs et associés ont désigné les départementaux, les communaux et les sous-préfectoraux.

La réunion d'aujourd'hui était de s'accorder sur la désignation des délégués sectoriels et des comités de base.

L'objectif étant d'installer 16.000 sections. Ce qui représenterait plus de 3 millions de militants de notre base de données. Aussi, nous avons indiqué la feuille de route de nos coordonnateurs régionaux.

Nous avons annoncé la tenue d'un séminaire pour le 10 octobre à Yamoussoukro et l'instauration d'une conférence de région tournante.

Ce qui va permettre à nos populations, encore une fois, d'avoir accès à ce répertoire de personnalités importantes de régions différentes ou de régions dont elles sont issues.

Nous avons abordé le lancement de l'e-militant, qui traduit l'installation du RHDP dans le monde numérique. Nos militants où qu'ils se trouvent pourront s'inscrire sans avoir besoin de se rendre au siège régional, départemental ou siège central.

C'est une politique de proximité et une autre forme de décentralisation qui permet aux régionaux de disposer d'une base de données en temps réel. Ce sont ces différents points que nous avons abordés.

 Quel est l'enjeu du séminaire de Yamoussoukro ?

Le séminaire du 10 octobre va marquer, pour nous, le point de départ d'une forme de précampagne pour la présidentielle de 2020.

Comme je l'avais indiqué sur l'une des antennes, le RHDP tire sa force de la qualité des hommes, des femmes et des jeunes qui le composent.

C'est pour cela que par notre organisation rationnelle et efficiente, nous pensons que la victoire du RHDP en 2020 tire toute sa logique dans la qualité non seulement de ses hommes mais dans son organisation rationnelle.

C'est donc une victoire évidente qui ne souffrira d'aucune contestation parce que dans le déroulement de nos activités, dans la planification et la méthodologie, les Ivoiriens et la communauté internationale se rendront compte de ce que le RHDP, au-delà de sa force au plan institutionnel, est un parti organisé, qui planifie. Comme le disent les Anglais, qui réussit sa planification, planifie sa victoire.

Vous lancez vos équipes dans un véritable travail de fourmi ...

Les régionaux sont engagés dans un travail de fourmis. C'est pour nous une façon d'occuper l'espace, mais surtout de nous rapprocher des Ivoiriens.

Nonobstant toutes les performances, les réalisations faites par le président Alassane Ouattara et son gouvernement, nous pensons qu'en tant que RHDP, notre rôle est d'être un ascenseur social entre les attentes de la population et du gouvernement d'une part, et de d'autre part, d'être le relais des réalisations du président de la République et du gouvernement auprès des populations. Ce sont ces éléments que nous avons abordés à cette réunion.

 Selon le président Henri Konan Bédié, ce serait dangereux pour le chef de l'Etat de modifier la Constitution pour limiter l'âge des candidats. Qu'en pensez-vous ?

Il y a un auteur qui disait que quand on peut ignorer les faits, quand devant certaines situations, on n'a pas de solutions, l'histoire peut nous voler au secours. L'histoire peut voler au secours du président Bédié.

A un moment donné, dans l'histoire de la Côte d'Ivoire, le président Bédié a eu à toucher la Constitution. Pour l'heure, le président Ouattara n'a pas dit qu'il touchera à la Constitution.

Je veux rappeler à toute fin utile que dans l'histoire récente, la Constitution a été touchée à un moment donné et a visé un individu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.