Madagascar: « Hira gasy makotrokotroka » - Un véritable choc de titans

Ramilison Besigara retient en haleine la grande foule.

Même pas encore en demi-finale et c'est le choc des titans ! Rafarahasimanga d'un côté, Ramilison Besigara de l'autre, le « Hira gasy makotrokotroka » est à son épicentre.

Désormais, les choses sérieuses commencent. Hier sous un ciel bleu d'Ambohijatovo, à l'ombre des jacarandas, avec une foule immense, Rafarahasimanga a ouvert le bal. Hommes et femmes ont investi le kianja pour une heure et demie de spectacle non-stop. Entre les chapeaux de paille et les « malabary » parés de « lambahoany », les hommes entrent en scène pour ouvrir la voie. Après quelques coups de baguette, c'est au tour des femmes de faire leur entrée. Habillées d'un vert pomme, elles semblent se parer de la couleur de la jeunesse. « Na inona na inona ataonao, ny mpitsikera tsy maintsy misy». Tel a été le titre de leur « renihira ». Moins de politique, plus de « phénomène dahalo », la guerre fratricide... un bon mélange qui a mérité les acclamations et l'attention du large public. La troupe a également sorti un tout nouveau « Vakodrazana » avec de nouvelles danseuses dans ses rangs.

En seconde partie entre alors Ramilison Besigara. Jouant dans les normes, la troupe a respecté les 1h 30 de show. Les premières notes de leur renihira « Ataovy mitovy ny tandem dia tsy misy ny blem» résonne alors. Cette fois encore, fidèle à sa notoriété, la compagnie s'est montrée agressive dans les paroles comme le veulent les joutes oratoires. Du côté Vako-drazana, les jeunes danseurs ont démontré plus d'agilité et d'originalité.

A rappeler que cette neuvième édition met en compétition 16 troupes issues de multiples horizons. Initiative de l'Office Régional du Tourisme d'Analamanga et de Faly Haygasy, l'évènement vise à redorer le blason du hira gasy en premier lieu, mais aussi à promouvoir le patrimoine culturel et les sites touristiques de la capitale. D'ici trois semaines, les deux meilleures troupes de cette année s'affronteront pour la grande finale sur le parvis de l'Hôtel de Ville à Analakely.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.