Madagascar: Les journalistes indésirables au Palais des Sports

Les mauvaises habitudes de la Fédération malgache de basket-ball sur le traitement des journalistes se poursuivent et se ressemblent.

Hier encore, lors de la finale des Championnats de Madagascar N1A au Palais des Sports de Mahamasina, notamment lors de la rencontre opposant la GNBC et le COSPN, les journalistes qui ont fait la couverture de l'évènement, ont été, une fois de plus, humiliés par l'hôtesse pas comme les autres en charge de la mise en place des invités. « Aux journalistes, quittez cette place », a-t-elle dit d'un ton sévère sans la moindre politesse.

Questionnée sur la place réservée aux journalistes, elle a répondu d'un air hautain « Je ne sais pas. Vous devez libérer la chaise car c'est l'ordre d'en haut ». Qui est cette « personne d'en haut » qui a donné l'ordre de chasser les journalistes de leur place ? Pourquoi la personne n'ose pas nous approcher et nous le demander gentiment ? Il est à signaler que ce n'est pas la première fois que les journalistes ont été victimes de cet acte de la part de quelques responsables de la FMBB, mais cette fois-ci, trop c'est trop. Et pire encore, aucune place n'a été réservée aux membres de la presse censée informer et partager les informations le public.

A plusieurs reprises, les journalistes sont obligés de s'asseoir sur le parquet du Palais des Sports de Mahamasina car ils n'ont pas leur place dans la salle. Beaucoup se posent la question, la FMBB n'a-t-elle plus besoin des journalistes car l'objectif est déjà atteint de remplir le Palais des Sports de Mahamasina ? Comment peut-on un développement le sport si il n'y a pas une étroite collaboration entre les mouvements sportifs et la presse ? La FMBB est averti car le torchon brûle entre les deux camps.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.