Cote d'Ivoire: Autonomisation des femmes - Bakayoko-Ly Ramata passe le témoin à Myss Dogo Belmonde

16 Septembre 2019

Myss Dogo Belmonde a pris officiellement les rênes du secrétariat d'Etat chargé de l'Autonomisation de la Femme. Un département créé à la faveur du dernier remaniement ministériel.

Le jeudi 12 septembre 2019 a eu lieu la passation de charges avec la ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant Ramata Bakayoko-Ly à la tour E, au Plateau.

Celle-ci s'est félicitée du renforcement de son département à travers la création de ce secrétariat. Ce qui donnera plus de visibilité à l'autonomisation de la femme d'autant plus que, a-t-elle estimé, la nouvelle secrétaire d'Etat n'est pas une novice en la matière.

« Vice-présidente de l'Assemblée nationale, vous avez fait de la promotion des droits de la femme une de vos priorités. Votre participation active aux grandes assemblées sur la condition de la femme ainsi que votre engagement pour la cause des femmes ont milité en votre faveur.

Vous êtes une femme d'expérience et le secrétariat dont vous avez la charge désormais ne vous est pas étranger », a déclaré la commissaire du gouvernement, avant de présenter les différentes missions de son département à sa nouvelle collaboratrice, ainsi que certaines actions déjà menées.

Le ministère, a-t-elle indiqué, est chargé de la mise en œuvre et du suivi de la politique gouvernementale en matière de la promotion et de protection de la femme sur le plan économique, social, politique, culturel et juridique.

Il travaille également à l'épanouissement des citoyens dans le cadre de la famille et de la protection de l'enfant.

Pour ce qui est des actions déjà menées, elle a fait cas de la création d'une direction de l'entreprenariat féminin dont l'objectif est de mettre en œuvre la politique nationale d'autonomisation de la femme.

Il reviendra certainement à Myss Belmonde, a-t-elle signifié, de rendre opérationnel le centre d'incubation pour les femmes entrepreneures situé dans la commune d'Attécoubé.

De son côté, Myss Belmonde a déclaré ne pas douter de la cordialité dont seront empreints ses rapports avec sa tutelle.

Tant leurs « relations sont maternelles et filiales et augurent de la bonne continuité des actions ».

A preuve, avant même cette passation de charges technique, elle avait déjà rendu une visite de courtoisie à la ministre et s'était félicitée de l'accueil chaleureux qui lui a été réservé. « C'est un signe de considération à mon égard », avait-elle observé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.