Sénégal/Maroc: JOJ Dakar 2022 - Le patronat marocain s'engage aux côtés du secteur privé sénégalais

16 Septembre 2019

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ), c'est maintenant ! Le Sénégal est à pied d'œuvre pour réussir cet évènement de renommée mondiale.

C'est en effet sur cette lancée que le président du Conseil national du patronat (Cnp), Baidy Agne par ailleurs vice-président du Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss) et le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Salaheddine Mezouar ont signé une convention de coopération et de partenariat.

Selon le communiqué parvenu à notre Rédaction hier, elle porte sur la mobilisation des deux organisations patronales et de leurs membres pour accompagner la préparation et l'organisation des Jeux olympiques de la jeunesse Dakar 2022.

« La signature est intervenue le samedi 14 septembre 2019 à Casablanca, en marge des activités de l'Université d'été de la CGEM, centré sur le thème : L'Entrepreneuriat - Axe central de notre modèle de développement, en présence du Chef du Gouvernement marocain Mr Saâdeddine El Othmani », informe le communiqué.

La même source d'ajouter, « avec cette convention, les deux parties ont convenu d'instituer un cadre privilégié de concertation des Secteurs Privés Sénégalais et Marocains pour la promotion et la réussite des Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2022 à Dakar (JOJ 2022) et d'inviter leurs entreprises membres à apporter leurs concours techniques et financiers à l'organisation des Jeux ».

Elles s'engagent en particulier à contribuer à la promotion du sport comme vecteur de cohésion sociale et d'intégration sur le continent africain.

« Cet accord ouvre ainsi la voie à l'implication du secteur privé africain pour accompagner le sport et les JOJ Dakar 2022 qui est un défi que l'Afrique et le Sénégal sont mobilisés pour le relever.

Il constitue un jalon de plus dans les relations de coopération entre le Maroc et le Sénégalais que l'on sait déjà assez fécondes », indique le communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.