Sénégal/Egypte: Second tour des préliminaires LAC -Les «académiciens» remportent la première manche

16 Septembre 2019

L'équipe de Génération Foot a réussi le premier acte du duel qui l'oppose aux Égyptiens du Zamalek pour le compte du second tour des préliminaires de la Ligue africaine des champions.

Les Académiciens qui recevaient ce samedi 14 septembre au stade Lat Dior de Thiès, ont réussi le tarif minimum en s'imposant sur la marque de 2 à 1 grâce à un doublé de Mame Limamoulaye Guèye.

Une avance minime que les Grenats se feront fort de défendre dans moins d'une semaine sur les pelouses de l'équipe cairote.

Génération Foot a remporté ce samedi la première manche de la manche aller du deuxième tour des préliminaires de la Ligue africaine des champions. Les champions du Sénégal en titre se sont imposés face à l'équipe égyptienne du Zamalek sur la marque (2-1).

Devant le public thiessois venu nombreux, les Grenats ont pourtant subi d'entrée le jeu. Mais, ils devraient compter sur leur buteur Mame Limamoulaye Guèye, décisif lors du premier tour remporté contre les Libériens, pour les guider et leur permettre de prendre les devants.

Sur un service de Chérif Bayo, le buteur des Grenats surgit et fait trembler les filets à la 12ème min (1-0).

Une avance que Génération foot réussit à maintenir jusqu'à la pause. Malgré quelques occasions franches des Egyptiens, les hommes du coach Djibril Fall sont sur la bonne voie.

Au retour des vestiaires, Mame Limamoulaye Guèye récidive et met son équipe à l'abri ? Cette fois, l'attaquant profite d'une erreur défensive, pour réussir le doublé grâce à un lob (2-0 67e min).

Les Egyptiens vont réagir et accentuer la pression dans le camp des Académiciens. Ils parviendront à réduire le score sur un corner suivi d'une tête du nommé Mostafa (74e minute).

Au finish, Génération Foot s'empare de la première manche et reste sur le bon chemin qui mène vers la qualification pour les phases de groupe de la Ligue des Champions. Mais la réduction du score pourrait peser sur la balance au match retour.

Les Académiciens de Deni Biram Ndao se rendront en Egypte le 27 Septembre pour le match retour avec un avantage d'un but. Un second round qui s'annonce plus qu'ardu puisqu'un seul but suffirait pour changer la donne. Rendez-vous dans une semaine.

DJIBRIL FALL COACH GENERATION FOOT «Aller chercher la qualification»

«L'objectif était de gagner. Même si l'adversaire a dominé. Je dirais que l'adversaire a conservé un moment le ballon. Mais en termes d'occasions, nous en avons plus. C'est la raison pour laquelle nous avons gagné.

Pour la domination, c'est normal puisque nous n'avons pas encore démarré notre championnat. Alors que l'adversaire à 34 matchs. Il y a des moments où l'équipe baisse de régime. Cela peut se comprendre.

Il y a des moments où il fallait gêner l'adversaire car notre équipe est bien en place. Il fallait mettre un bloc en face, les presser au milieu et essayer de le contrer dans l'axe. Ça a été un choix payant .

On a souffert vers la fin du match parce que l'équipe était un peu plus bas. Cela peut se comprendre par un manque de rythme.

On a joué contre une grande équipe du Zamalek. Ce qu'il faut c'est encourager nos joueurs, travailler et aller chercher la qualification. Nous avons fait un exploit et nous croyons à nos moyens pour se qualifier à l'extérieur»

ALEKSANDAR STANOJEVIC COACH DU ZAMALEK «Ce serait inacceptable de perdre encore en Egypte»

«L'équipe de Génération Foot a très bien joué tactiquement. Ils ont un bon coach, de très bons talents. Mais, nous avons offert deux occasions pour Génération foot de marquer.

Toutefois, le plus important est que on n'a pas perdu notre identité, ni notre personnalité. On a joué la possession en plusieurs moments du match.

De toute façon, c'est inacceptable de perdre encore en Egypte. On aura le temps d'analyser ce que l'on a fait. Nous allons récupérer quatre joueurs qui n'étaient pas présents lors de ce match.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.