Togo: Des maires UNIR élus grâce aux voix de l'ANC

16 Septembre 2019

L'ANC (opposition) va prendre des sanctions disciplinaires contre certains de ses élus municipaux.

Ils sont accusés d'avoir apporté leur soutien à des élus UNIR (majorité présidentielle) pour leur permettre de devenir maire.

Ces alliances ponctuelles ne sont pas du goût de Jean-Pierre Fabre, le chef de ce parti.

L'ANC note le cas des communes de Golfe 3 et d'Amou 2.

'Ces responsables, sans aucun mandat à cet effet, ont pris des décisions contraires aux instructions du parti et à ses intérêts', indique un communiqué de la formation publié lundi.

M. Fabre fustige également des conseillers municipaux membres de la C14 qui ont facilité l'élection d'un maire UNIR dans le Golfe 5.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.