Gabon: Une semaine bien chargée pour Julien Nkoghé Békalé

16 Septembre 2019

Le Premier ministre Julien Nkoghé Bekalé a multiplié multiples des rencontres la semaine écoulée avec les membres de son gouvernement et d'autres personnalités. Entre Conseils interministériels, pour l'examen de plusieurs dossiers et les échanges avec certains ministres, le Chef du Gouvernement veut accélérer la dynamique de son équipe.

De la Communication à l'éducation en passant par la santé et la formation gouvernementale sur la manière de communiquer, la semaine de Julien Nkoghé Békalé était bien remplie.

C'est une semaine bien chargée que vient de passer le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale. Il a présidé un séminaire gouvernemental à la Pointe Denis, Ce samedi 14 septembre. Ce séminaire était axé sur la maîtrise des outils de communication. Pour le Chef du Gouvernement, ladite formation a pour but d'apporter des outils afin de dynamiser la communication des actions des membres du Gouvernement. « L'ensemble du gouvernement et moi avions participé à une session de formation sur la manière de communiquer. Vous suivez sur Gabon24, une émission qu'on appelle Décryptage où les ministres sont appelés à présenter leurs programmes d'actions et à défendre la vision du Chef de l'Etat ».

Dans la suite de ses propos, Julien Nkoghe Bekale a davantage donné les raisons qui ont motivé cette session de formation pour les membres du gouvernement dont il a la charge. « Il nous a paru essentiel de donner aux membres du gouvernement, des rudiments, des techniques de communication pour une communication efficace. Je crois que nous avons bien appris ce matin. Ces heures n'étaient pas inutiles. On a toujours besoin d'apprendre. On apprend tous les jours. On n'est jamais rassasié de connaissances, surtout dans le domaine de la communication » soutient-il.

C'EST LA RENTRÉE SCOLAIRE !

Le Premier ministre, les membres de son gouvernement et les acteurs du secteur de l'éducation se sont rencontrés le mercredi dernier. Ladite rencontre avait pour objectif de préparer la rentrée scolaire 2019-2020. Il était question pour l'ensemble des personnalités assises autour de la table, de se focaliser sur les priorités du moment. Il s'agit notamment des enseignants en pré-salaire, et des questions relatives aux capacités d'accueil des apprenants. « Quand on prépare une année nouvelle, il faut jeter un regard dans le rétroviseur pour savoir ce qui s'est passé l'année précédente, de façon à tirer les enseignements pour mieux programmer les activités pour l'année future. Nous avons fait le point des examens et nous envisageons une bonne rentrée » confie Michel Menga, ministre en charge de l'Éducation nationale. Aussi, le gouvernement veut il apporter des solutions pérennes et efficaces, poursuivra le patron de l'Éducation nationale.

FAIRE DU SECTEUR DE LA SANTÉ, UNE PRIORITÉ

Le gouvernement de Julien Nkoghé Békalé attache du prix à la santé des Gabonais. Les ministres en Charge de la Santé, Max Limoukou et Rose Christiane Ossouka Raponda de la Défense ont présenté des dossiers y relatifs. L'amélioration des structures sanitaires, l'état des infrastructures, la dotation en terme de budget et leur approvisionnement en médicaments étaient au menu de cette rencontre. Le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale a, au terme des échanges, invité les ministres à poursuivre la réflexion avec leurs collaborateurs pour ressortir des orientations budgétaires bien précises.

Il faut tout de même rappeler que deux conseils interministériels se sont tenus sous le supervision du Chef du Gouvernement, Julien Nkoghé Békalé. Ces Conseils interministériels tenus le mardi 10 et le vendredi 13 septembre 2019 se sont aussi focalisés sur "les valeurs sures", celles de mise en œuvre des politiques publiques. Aussi, le Premier ministre a t-il rappelé à l'équipe gouvernementale, les attentes du Président de la République en matière de promotion de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.