Bénin: Festival international des films de femmes - Ça tourne à Cotonou !

La première édition s'est ouverte le 13 septembre dernier dans la capitale béninoise, en présence de nombreux acteurs du 7e art africain.

Les projecteurs sont braqués depuis le 13 septembre dernier sur le Benin. C'est à la faveur de la première édition du Festival international des films de femmes de Cotonou (Fiff Cotonou). Présidée par Eric Todan, directeur général du Centre national du cinéma et de l'image animée du Bénin, représentant personnel du ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports, la cérémonie d'ouverture s'est tenue à Canal Olympia Wologuede, en présence de nombreuses personnalités et diplomates.

Au premier rang, des vedettes africaines du petit et du grand écran, à l'instar de Loukou Akissi Deplphine dite Delta, par ailleurs marraine de l'évènement, et Amelie Wabeyi, héroïnes des séries à succès « Ma Famille » et « Ma grande famille ». Dans son allocution du jour, le directeur général du Centre national du cinéma et de l'image animée du Bénin, Eric Todan a salué cette initiative de l'Association Ecran Benin portée par la jeune réalisatrice et blogueuse de cinéma, Cornelia Glele. Il a souligné que les femmes devraient davantage prendre les rênes pour valoriser la culture africaine et promouvoir le cinéma local.

Au cours de cette soirée riche en couleurs et en émotions, le public a eu droit à la projection de « Fa So : Le choix du Fa », un documentaire de la réalisatrice béninoise, Giovannia Atondjinou-Zinsou qui remet le statut des femmes dans les religions endogènes au goût du jour. Au-delà du cinéma, la culture béninoise était également mise en valeur à travers un intermède musical du duo Landry. Le Fiff Cotonou bat son plein depuis quelques jours à travers des projections de films en compétition et des masters class.

L'acte un de ce premier festival béninois dédié à la gent féminine est mis en scène autour du thème « Quand le cinéma aborde les violences faites aux femmes ». La master class y relative s'est tenue dimanche 15 septembre 2019 à Vivendi Village. Elle était animée par la comédienne et directrice d'acteurs, Carole Lokossou. Les festivaliers mettront le cap ce jour sur la ville historique de Ouidah pour contempler certains sites touristiques de cette cité qui porte des vestiges de la traite négrière

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.