Angola: Mise en relief de la contribution de Neto à la libération de l'Afrique

Cuito (Angola) — L'honneur acquis par l'Angola à travers le monde, par la contribution d'António Agostinho Neto à la libération du continent africain, a été rehaussé lundi par la députée Anabela Cayovo.

Animant un colloque sur « La Vie et Oeuvre d'Agostinho Neto », Cayovo a cité, à titre d'exemple de cette contribution, l'appui du premier Président de la République d'Angola à la lutte pour la libération de l'Afrique du Sud du joug de l'apartheid, et à la guerre anti coloniale aussi bien en Namibie qu'au Zimbabwe.

Alors qu'il était encore jeune et étudiant au Portugal, Neto, patriote, s'est engagé á la cause de libération du continent africain, organisant des manifestations anti coloniales, incitant ainsi d'autres leaders africains à lutter en vue de libérer leurs peuples des colonisateurs, a-t-elle ajouté.

S'exprimant devant les soldats affectés au Commandement de la quatrième Division d'Infanterie Motorisée, à Cuito, chef-lieu de la province de Bié (centre), la députée du MPLA (Parti au pouvoir) a souligné que ces actions lui ont valu le respect de la part des autorités coloniales portugaises en Angola et ont abouti à la signature des Accords d'Alvor, le 15 janvier 1975.

Ces accords ont été paraphés par les trois principaux Mouvements de Libération d'Angola (MPLA, FNLA et UNITA), a-t-elle rappelé.

Devenu, par ce fait, une référence á l'échelle internationale et une marque indéniable en Afrique, Neto proclama le 11 Novembre 1975 l'indépendance de l'Angola vis-à-vis du Portugal.

Depuis, Neto ne cessait d'appeler à la conscience de ses compatriotes angolais à soutenir la lute de libération d'autres peuples de la région, notamment sud-africain, namibien et zimbabwéen.

Le colloque a eu lieu à l'occasion de la Journée du Héros National, célébrée sur tout le territoire angolais, en l'honneur d'António Agostinho Neto.

Originaire du village de Kaxikane, province angolaise de Bengo (nord), Neto est né le 17 septembre 1922 et décédé le 10 septembre 1979, à Moscou (alors capitale soviétique), victime de maladie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.